Yahoo Web Search

  1. About 1,290,000 search results
  1. en.wikipedia.org › wiki › QuebecQuebec - Wikipedia

    Quebec's official language is French; Québécois French is the local variety. The economy of Quebec is diversified and post-industrial. Quebec's substantial natural resources, notably exploited in hydroelectricity, forestry, and mining, have also long been a mainstay.

  2. Quebec was first called Canada between 1534 and 1763. It was the most developed colony of New France as well as New France's centre, responsible for a variety of dependencies (ex. Acadia, Plaisance, Louisiana, and the Pays d'en Haut ). Common themes in Quebec's early history as Canada include the fur trade -because it was the main industry- as ...

  3. People also ask

    What are some fun facts about Quebec?

    What languages are spoken in Quebec?

    What is Quebec best known for?

    What are the major cities in Quebec?

    • Leaving Canada
    • History of Quebec
    • Quiet Revolution
    • Government
    • Other Websites

    Quebec was part of New France until 1760, then under British control. Quebec became a province in the Canadian Confederation in 1867. Since then, some people in Quebec have wanted to leave Canada. Since Quebec is a mainly French-speaking province, most of the people there feel that it is very different from the rest of Canada, and want to keep it that way. Some feel that for this to happen, Quebec must leave Canada and become its own country. However, the people of Quebec are still divided as to its place in Canada. Quebec held democratic votesin 1980 and 1995 to decide whether to leave Canada. In 1995, the people of Quebec chose to stay in Canada by a 1% margin.

    Aboriginal people and Inuit groups were the first peoples who lived in what is now Québec. These Aboriginal people lived by hunting, gathering, and fishing. Some of the Aboriginal people, called Iroquoians, planted squash and maize. The Inuit fished and hunted whales and seals for fur and food. Sometimes they warredwith each other. Vikings came in longboats from Scandinavia in 1000 AD. Basquewhalers and fishermen traded furs with Aboriginal people throughout the 1500s. The first French explorer to reach Quebec was Jacques Cartier. He sailed into the St. Lawrence River in 1534 and established a colonynear present-day Quebec City. Samuel de Champlain came from France and traveled into the St. Lawrence River. In 1608, he founded Quebec City as a permanent fur trading outpost. Champlain signed trading and military agreements with the Aboriginal people. Voyageurs, coureurs des bois, and Catholic missionaries used river canoesto explore the interior of the North American continent. After...

    The conservative government of Maurice Duplessis dominated Quebec politics from 1944 to 1960 with the support of the Catholic Church. The Quiet Revolution was a period of social and political change. During the Quiet Revolution, English Canadians lost their control over the Quebec economy, the Roman Catholic Church became less important, and the Quebec government took over the hydro-electriccompanies. In 1963, a terrorist group that became known as the Front de Libération du Québec (FLQ) began doing bombings, robberies and attacks on government offices. In 1970 the FLQ kidnapped James Cross, the British trade commissioner to Canada. The FLQ also kidnapped and assassinated Pierre Laporte, Minister of Labour and Deputy Premier of Québec. Laporte's body was found in the trunk of Paul Rose's car, on the South Shore of Montreal on October 17 1970. Prime MinisterPierre Trudeau invoked the War Measures Act, and 497 people were arrested. The Quiet Revolution was so named because it was not...

    The government is based in the provincial capital, Quebec City. The government is led by a lieutenant-governor (pronounced "lef-") who represents the Crown. As of 2019, he is Michel Doyon. The political leader of the province is the premier. He is François Legault of the Coalition Avenir de Quebec(CAQ), elected in 2018.

    • Situation
    • Démographie
    • Contexte historique
    • Politique
    • Économie
    • Toponymie
    • Localisation
    • Environnement
    • Territoire
    • Introduction
    • Généralités
    • Histoire

    Situé dans la partie est du Canada, entre l'Ontario et les provinces de l'Atlantique, le Québec partage sa frontière sud avec les États-Unis et est traversé par le fleuve Saint-Laurent qui relie les Grands Lacs à l'océan Atlantique2. Avec une superficie de 1 542 056 km23, le Québec est la plus grande province canadienne, et la deuxième plus vaste entité territoriale après le Nunavut. La province de Québec est la plus grande province canadienne : les deux autres provinces comparables au Québec sont l'Ontario et la Colombie-Britannique21,22. Situé au Nord-Est de l'Amérique du Nord, le territoire québécois sétend, du sud au nord, sur plus de 2 000 km, depuis le 45e parallèle nord (frontière entre le Canada et les États-Unis) jusqu'au cap Wolstenholme et, d'est en ouest, sur plus de 1 500 km, depuis l'anse Sablon jusqu'à l'embouchure de la rivière Rupert. Si le point de départ est situé à l'embouchure de la rivière Eastmain, là où elle se jette à la baie James, la frontière suit, sud-ouest, le rivage de cette baie, jusqu'à l'intersection avec la ligne tirée plein nord à partir de la tête du lac Témiscamingue ; de là, la frontière séparant le Québec de l'Ontario suit, plein sud, cette ligne jusqu'à la tête de ce lacloi 4 ; le fond médian de ce même lac jusqu'à la rivière des Outaouais ; le milieu du lit principal de cette rivière descendant jusqu'à l'intersection avec le prolongement de la limite ouest de l'ancienne seigneurie de Rigaud ; la limite ouest de cette seigneurie jusqu'à son angle sud-ouest ; vers le sud, la limite ouest du canton de Newton jusqu'à l'angle nord-ouest de l'ancienne seigneurie de Nouvelle-Longueuil ; vers le sud-est, la limite sud-ouest de cette seigneurie jusqu'à la rive nord du lac Saint-François, à Rivière-Beaudette ; et, le fond médian de ce lac jusqu'à lintersection avec la ligne Valentine-Collins, à Akwesasne, point de trijonction QuébecOntarioNew Yorkloi 5.

    Deuxième province la plus peuplée du Canada, derrière l'Ontario, le Québec compte une population de plus de 8 400 000 habitants4,5, composée d'une grande majorité de francophones avec des minorités anglophones, allophones et autochtones. Il s'agit de la seule province canadienne à avoir le français comme seule langue officielle6, comprise par 94,6 % de la population. En 2016, la population totale de Québécois de langue maternelle française était de 79,1 %7, tandis qu'elle était de 8,9 % pour l'anglais7.

    De 1534 à 1763, le Québec est, sous le nom « Canada », la région la plus développée de la colonie française de la Nouvelle-France. À la suite de la guerre de Sept Ans, le Québec devient une colonie britannique entre 1763 et 1867, d'abord à titre de la Province de Québec (1763-1791), puis comme province du Bas-Canada (1791-1841) avant de devenir le Canada-Est (1841-1867). Elle est intégrée finalement à la Confédération canadienne en 1867. Jusqu'au début des années 1960, l'Église catholique joue un rôle prépondérant dans le développement des institutions sociales et culturelles du Québec. À partir des années 1960, ce qu'on a appelé la Révolution tranquille est une époque caractérisée par l'accroissement considérable du rôle du gouvernement québécois dans la maîtrise du devenir politique, social et économique de l'État québécois : la province de Québec est en route vers la modernité8.

    Le statut politique du Québec est défini dans la Constitution canadienne. Le Québec, avec son propre Parlement, a le pouvoir de légiférer dans plusieurs domaines de juridiction exclusifs9, dont l'administration de la justice, la santé, l'éducation et le droit. Le climat politique au Québec est souvent animé par le débat sur le statut particulier de la province au sein du Canada10. Un mouvement souverainiste prône l'indépendance de la province11, tandis que l'idéologie fédéraliste12 prône le maintien de l'union fédérale. Différents projets de réformes constitutionnelles ou d'indépendance ont été proposés depuis les années 1960. En 2006, la Chambre des communes du Canada a voté une motion symbolique reconnaissant, à une quasi unanimité, que « les Québécois forment une nation au sein d'un Canada uni »13,14.

    L'aérospatiale, les biotechnologies, l'industrie pharmaceutique, l'industrie culturelle et les technologies de l'information et de la communication figurent parmi les secteurs clés de l'économie du Québec. La très grande disponibilité des ressources naturelles, notamment la forêt, l'industrie minière et l'hydroélectricité, constitue aussi un important facteur de création de richesse.

    Le vocable « Québec »  signifiant « là où le fleuve se rétrécit » en langue algonquine  était utilisé par les Algonquiens, les Cris et les Micmacs15 pour désigner le rétrécissement du Saint-Laurent à la hauteur du cap Diamant, lieu de fondation de la ville de Québec (3 juillet 1608) et « commencement de la terre et province de Canada » (7 septembre 1535)16. En 1632, Samuel de Champlain décrivit ainsi lendroit : « [] un détroit dans le fleuve, comme le disent les Indiens []15,17. » Puis, au fil du temps, le nom changea d'orthographes : Qvebecq18, Quebeck, Kébec19, Québec20 et Kebbek17.

    Les deux fuseaux horaires du Québec correspondent à l'heure de l'Est, normale et avancée, ainsi qu'à l'heure de l'Atlantique (ou des Maritimes). La ligne de séparation est le méridien du 63e degré de longitude ouestloi 1.

    Le territoire québécois est subdivisé en treize provinces naturelles23, ainsi qu'en trois zones de végétation et dix domaines bioclimatiques24.

    Le territoire québécois est plus étendu que celui de la Mongolie, mais de taille plus réduite que celui du Mexique, comparable avec une superficie de 1 667 926 km225.

    De plus, le territoire québécois est formé de nombreuses îles, dont l'archipel d'Hochelaga, l'archipel du Lac Saint-Pierre et les îles de l'estuaire et du golfe du Saint-Laurent. Aussi, le territoire québécois comprend quelques îles de l'archipel Arctique, au sud du 60e parallèle nord, dans la baie d'Ungava.

    Le territoire québécois est contigu avec quatre États du nord-est des États-Unis (Maine, New Hampshire, New York et Vermont), trois provinces canadiennes (Ontario, Nouveau-Brunswick et Terre-Neuve-et-Labrador) et un territoire fédéral (Nunavut) ; au total, bien que fort incertaine et imprécise  soit la moins précisément délimitée de l'Amérique26 , la frontière québécoise circonscrit le Québec sur plus de 12 000 kilomètres27 et l'enceint d'une périphérie terrestre (environ 50 % du périmètre total), fluviale (environ 12 %) et maritime (jusqu'à 38 %). Ayant pour base territoriale les parties de la Province du Canada, qui constituaient autrefois le Bas-Canadaloi 2, la province de Québec connut trois transformations frontalières depuis 1867  année de la Confédération canadienne , savoir deux extensions participant du district de l'Ungava (création des territoires d'Ashuanipi, Mistassini et Abitibi en 1898, et création du Nouveau-Québec en 1912loi 3), puis une réduction en 1927 (cession d'une partie du Labrador).

    Puis, en 1600, Pierre de Chauvin, sieur de Tonnetuit, fonda le premier poste de traite permanent à Tadoussac pour les expéditions menées dans le Domaine du roy.

    • 1erjuillet1867 (1er)
    • Québec
    • Overview
    • Plot
    • Production

    Quebec is a 1951 American historical drama film directed by George Templeton and written by Alan Le May. Set in 1837, it stars John Drew Barrymore in a fictional account of the Patriotes Rebellion. The popular uprising in Lower Canada, now Quebec, sought Democratic reforms, and happened around the same time as a similar revolt in Upper Canada, now Ontario.

    The film tells the tale of Mme. Stephanie Durossac, also known as Lafleur, a fiery pro-independence leader, and Mark Douglas, a young man who discovers that Lafleur is his long-lost mother he believed to be deceased. The actions of Lafleur create problems since she is also the wife of the British governor of the province. Lafleur ultimately sacrifices herself to prevent Douglas from being taken hostage. The climax of the movie depicts a military assault on the British fortress.

    The film was actually shot on location in Quebec, in the fashion typical of post-war Hollywood. It captured therefore local sights like the Citadelle of Quebec City, Montmorency Falls and the Quebec countryside. It also cast local actors. Quebec also features Patsy Ruth Miller, a former silent-screen star making her first screen appearance since 1931.

  4. The COVID-19 pandemic in Quebec is part of an ongoing global pandemic of coronavirus disease 2019 , a novel infectious disease caused by severe acute respiratory syndrome coronavirus 2 (SARS-CoV-2). The pandemic first spread to Quebec in late February 2020, with the first confirmed case being a 41-year-old woman from Montreal who had returned ...

    • September 20, 2021
    • COVID-19
    • 11,326
    • Quebec, Canada
  1. People also search for