Yahoo Web Search

  1. About 52,800,000 search results
  1. Toponimia. El topónimo Saarbrücken podría traducirse literalmente al español como «puentes del Sarre» (Brücken es el plural de Brücke, puente en alemán). Saar (Sarre en alemán) deriva de la palabra céltica Sara (corriente de agua) y del nombre del río durante el Imperio romano, Saravus.

  2. en.wikipedia.org › wiki › SaarbrückenSaarbrücken - Wikipedia

    Saarbrücken is Saarland's administrative, commercial and cultural centre and is next to the French border. The modern city of Saarbrücken was created in 1909 by the merger of three towns, Saarbrücken, St. Johann, and Malstatt-Burbach. It was the industrial and transport centre of the Saar coal basin.

  3. People also ask

    When was the town of Saarbrucken created in Germany?

    When did France relinquish control of Saarbrucken?

    Which is the oldest documentary reference to Saarbrucken?

    How many people died in Saarbrucken during World War 2?

    • Antes de La Primera Guerra Mundial
    • período de Entreguerras Y Segunda Guerra Mundial
    • Historia Posterior A La Segunda Guerra Mundial

    El Sarre es el resultado de una regulación del tratado de Versalles y fue creado en 1919. Antes de su creación, nunca existió una unidad administrativa comparable. La región del Sarre fue territorio donde se asentaron las tribus célticas de los tréveros y los mediomátricos. El resto más impresionante de esta época son los restos de una fortaleza de refugio en Otzenhausen en el norte del Sarre. En el siglo I a. C. el Imperio romano hizo de esta región parte de su provincia de la Galia Bélgica, tras la conquista por Julio Césaren el año 58 a. C. La población celta se mezcló con los inmigrantes romanos. La región obtuvo riqueza, que puede verse aún en los restos de las villas y poblados romanos. El dominio romano terminó cuando los francos conquistaron el territorio en el siglo V. Durante los siguientes 1300 años, la región compartió la historia del reino de los francos, el Imperio carolingio y del Sacro Imperio Romano Germánico. Durante la Edad Media, perteneció a Francia con la dinas...

    En 1919 se produjo el quinto cambio de dependencia del Sarre. Tras la derrota de Alemania en la Primera Guerra Mundial, el territorio pasó a ser administrado por la Sociedad de Naciones. En 1920 el Saargebiet fue ocupado por el Reino Unido y Francia bajo las previsiones del Tratado de Versalles. La zona ocupada incluía porciones de la provincia del Rin prusiana y el Palatinado Renano bávaro. En la práctica, la región era administrada por Francia, que se dedicó a la explotación económica del territorio. En 1920 esto fue formalizado por un mandato de quince años de la Liga de Naciones. En 1933, un considerable número de comunistas y otros oponentes políticos al Nacionalsocialismohuyeron al Sarre, pues era la única parte de Alemania que quedaba fuera de la administración nacional tras la Primera Guerra Mundial. Como resultado, grupos antinazis se movilizaron para que el Sarre siguiera bajo administración francesa. Sin embargo, con la mayor parte de su población étnicamente alemana, tal...

    Después de la Segunda Guerra Mundial, el Sarre pasó por ocupación y administración francesa de nuevo, como el Protectorado del Sarre. En su discurso "Reafirmación de la política sobre Alemania", realizado en el 6 de septiembre de 1946, el Secretario de Estado de los Estados Unidos James F. Byrnes afirmó el motivo estadounidense de separar al Sarre de Alemania: "Los Estados Unidos no sienten que pueda negarse a Francia, que ha sido invadida tres veces por Alemania en 70 años,[nota 1]​ su pretensión al territorio del Sarre" (véase también plan Morgenthaupara los propósitos de los EE. UU. y el Reino Unido en relación con el Sarre). De 1945 a 1951, se siguió una política de desarme industrial en Alemania por los Aliados (véase los planes industriales para Alemania). Como parte de esta política, se pusieron límites en los niveles de producción, y las industrias del Sarre fueron desmanteladas, como en el Ruhr, aunque principalmente en el período anterior a su separación (véase también la...

  4. Die heutige Universitätsstadt und einzige saarländische Großstadt liegt an der Saar und entstand im Jahr 1909 aus dem Zusammenschluss der drei bis dahin selbständigen Städte Saarbrücken (Stadterhebung 1322), St. Johann a. d. Saar (Stadterhebung 1322) und Malstatt - Burbach (Stadterhebung 1874).

    • 167,09 km²
    • 230 m ü. NHN
  5. nl.wikipedia.org › wiki › SaarbrückenSaarbrücken - Wikipedia

    • Geschiedenis
    • Demografie
    • Verkeer
    • Media
    • Sport
    • Geboren in Saarbrücken

    Saarbrücken werd voor het eerst genoemd in 999 (castellum Sarabrucca). De Alte Brücke, de oudste brug op deze plaats, dateert uit 1547. De nog steeds bestaande brug verbindt het oorspronkelijke Saarbrücken op de linkeroever met St. Johann op de rechter, het stadsdeel waarmee Saarbrücken in 1909 werd samengevoegd. IJzersmelterijen en kolenmijnen maakten van Saarbrücken vanaf de 18e eeuw een belangrijke industriestad. In deze eeuw beleefde de stad ook haar bloeitijd. Friedrich-Joachim Stengel, ontwierp het Slot van Saarbrücken en de Ludwigskirche (1762), beide in barokstijl. De kerk geldt als een van de voornaamste barokke kerkgebouwen in Duitsland en als het symbool van de stad. zie ook: graafschap Saarbrücken en Nassau-Saarbrücken

    Onderstaande figuur toont het verloop van het inwonertal sinds 1871: In de grafiek zijn duidelijk de terugval van het aantal inwoners ten gevolge van de Tweede Wereldoorlogte zien en de gemeentelijke herindelingen van Saarland in 1974, waarbij elf buurgemeenten werden opgenomen.

    Saarbrücken beschikt over een luchthaven, Flughafen Saarbrücken. Via de Saarbahn is Saarbrücken verbonden met Sarreguemines (Frankrijk), Kleinblittersdorf, Riegelsberg, Heusweiler, Eiweiler en Lebach.

    In Saarbrücken en omgeving verschijnt de Saarbrücker Zeitung, een van de oudste kranten van Duitsland, die sinds 1861 onder haar huidige naam wordt uitgegeven.

    Saarbrücken is de thuisstad van onder meer tafeltennisclub ATSV Saarbrücken, waarvan zowel het mannen- als vrouwenteam in de jaren 80 landskampioen werden. De mannen wonnen in 1986 bovendien de European Club Cup of Champions. De stad heeft ook enkele voetbalclubs: 1. FC Saarbrücken, SV Saar 05 Saarbrücken en Sportfreunde 05 Saarbrücken. Alle drie de clubs waren lange tijd actief op hoogste niveau en 1. FC Saarbrücken nam in 1955/56 deel aan de eerste editie van de Europacup I, als kampioen van het toen onafhankelijke Protectoraat Saarland. De club speelde ook vijf seizoenen in de Bundesliga, maar zakte daarna naar de lagere reeksen.

    • 167,07 km²
    • Saarland
    • Toponymie
    • Culture et Patrimoine
    • Parcs et Espaces Verts
    • Démographie
    • Économie
    • Transports
    • Enseignement
    • Sport
    • Personnalités liées à La Ville
    • Annexes

    Sarrebruck (Sarabrucca) ne doit pas son nom aux ponts (en allemand : Brücke, pluriel : Brücken) au-dessus de la Sarre comme on pourrait croire, car les premières mentions du lieu datent d'une époque où il n'y avait pas encore de pont sur la Sarre (le premier pont, l'Alte Brücke a été construit 500 ans après la première mention du nom). En réalité, le nom Sarrebruck vient probablement[réf. nécessaire] de l'ancien nom de la forteresse située sur un rocher (= Brocken) de Sarabrucca. Ce rocher porte aujourd'hui le château de Sarrebruck. La ville est appelée Saarbrücken en allemand et en néerlandais, Saa(r)brigge ou Saa(r)bricke en francique rhénan[1], Saa(r)brekgen en francique mosellan[2][réf. à confirmer],[3][réf. à confirmer] et Saarbrécken en luxembourgeois.

    Lieux et monuments

    Sarrebruck compte un grand nombre de curiosités. La ville est caractérisée par de nombreux ouvrages érigés par l’architecte baroque Friedrich-Joachim Stengel. 1. L'église du prince Louis. 2. L'église St-Jean. 3. La basilique St-Jean. 4. Le château de Sarrebruck. 5. Le Pont Vieux. 6. La place de l'hôtel de ville. 7. L'église du château. 8. Le parlement de la Sarre. 9. L'ancienne direction des mines de la Sarre, aujourd'hui un centre commercial, situé sur la Bahnhofstraße.. 10. Le vieil hôtel d...

    Théâtres et salles de spectacle

    Le théâtre national de la Sarre regroupe 3 salles : Le Staatstheater, la Alte Feuerwache et Sparte4. Le Staatstheater, situé le long de la Sarre a été construit en 1937/38 et était le cadeau du régime national-socialiste à la Sarre à la suite du référendum de 1935 qui rattacha la Sarre au Reich. Son entrée est orientée vers Paris, ce qu'il fallait interpréter alors comme une réponse à l'Ouest capitaliste. Il a été inauguré par Goebbels (ministre de la Propagande) en présence d'Hitler et d'Him...

    Musique

    L'Orchestre Philharmonique de Sarrebruck-Kaiserslautern[9] compte 114 musiciensde la radio-télévision publique allemande. Depuis 2007, il remplace l'ancien orchestre philharmonique de la SR (radio-télévision sarroise) fondé en 1936 et est un des plus grands orchestres de la radio-télévision publique d'Allemagne.

    Jardin franco-allemand

    Le jardin franco-allemand est un parc public situé au sud-ouest de Sarrebruck près de la frontière avec la France. Il a été construit à l'occasion d’une exposition transnationale d'horticulture en signe d’amitié franco-allemande et a été inauguré en 1960 par Michel Debré, le Premier ministre français et Konrad Adenauer, le chancelier allemand. Le parc a une superficie de 50 haet offre une large gamme de loisir aussi bien que beaucoup de cafés et restaurants.

    Jardin zoologique

    Le zoo de Sarrebruck est le plus ancien parc zoologique de la Sarre. Il accueille un millier d'animaux qui sont répartis en 160 espèces.

    Parc des Citoyens

    Le Bürgerpark est un parc public avec une superficie de 8 hasur le bord du centre-ville.

    Évolution démographique

    Au 30 avril 2008, la commune de Sarrebruck comptait 180 358 habitants répartis sur 167,07 km2. La ville se caractérise par une faible densité de population, ce qui s’explique par la présence de forêts et de zones naturelles et aussi par l’intégration d’anciens villages qui sont devenus des petits quartiers. Sarrebruck est le centre la Communauté urbaine de Sarrebruck qui compte environ 340 000 habitants avec une densité à peine plus faible (833 hab./km2). Ce regroupement remonte à 1816. 1974...

    Structure de la population

    Sarrebruck est une ville « moyennement » jeune : les moins de 20 ans représentent 17 % de la population, 25,2 % de la population a plus de 60 ans. La ville est également très cosmopolite puisqu'elle compte 13,3 %[13] d'immigrés[14]; pour comparaison, la moyenne nationale en France est de 5,6 %. 72,5 % de la population étrangère vient d’Europe ; principalement d’Italie (16,8 %), de Turquie (10,8 %), de France (10,1 %) et de pays d'Europe de l'Est. 15,6 % des immigrés viennent d’Asie (principal...

    Repères

    Sarrebruck est le siège de la Chambre de commerce et d'Industrie (IHK) de la Sarre. 1. Taux de chômage en Sarre (novembre 2007) : 7,7 %. 2. Endettement de la ville (au 30 juin 2006) : 169 millions €. Les grands employeurs sont : Peugeot, ZF Getriebe GmbH (5 000 personnes), Halberg-Guss, Saarstahl AG, Cosmos Direkt, Hansenet, Juris, IDS Scheer.

    Réseau routier

    E50 : Sarrebruck est desservie par un réseau d'autoroutes particulièrement dense. L'axe principal est l'axe est-ouest de l'autoroute E50 qui la relie d'une part à Paris via Forbach A320 et d'autre part à Francfort A6. E29 : la ville est également reliée à l'ouest à Luxembourg et à la Belgique par l’E29 A8, au nord à Cologne et par extension à la Ruhr et à Hambourg par l'E422 / A1 et au sud-est à Strasbourg par l'E25 / A4. Le contournement de Sarrebruck se fait par l'autoroute A8 qui permet de...

    Trafic aérien

    L'aéroport de Sarrebruck est situé à environ 9 kmdu centre-ville. L'aéroport propose des vols réguliers vers Berlin-Tegel, Göteborg, Hambourg, Helsinki, Copenhague, Luxembourg, Mannheim, Moscou, Munich, Palma de Mallorca, St. Petersbourg, Stockholm, Sylt, Usedom, Zürich et les États-Unis (via Düsseldorf) ainsi que des charters vers l'Espagne, la Grèce, la Turquie, la Bulgarie, la Tunisie et le Portugal. Le trafic aérien ne cesse d'augmenter et ce malgré l'arrivée du TGV-est européen. Avant la...

    Réseau ferroviaire

    La gare centrale a été mise en service en 1852 et est la plus grande gare de la Sarre et sa capitale Sarrebruck. Elle est située près du centre-ville.

    Universités et écoles supérieures

    1. Université de la Sarre (Universität des Saarlandes)fondée en 1948 par l'administration militaire française. 2. École supérieure des beaux-arts de la Sarre (Hochschule der Bildenden Künste Saar)fondés en 1989. Remplace l'institution similaire fondée en 1924, puis sa remplaçante fondée en 1946. 3. Hochschule für Technik und Wirtschaft des Saarlandes, école d'ingénieur pluridisciplinaire fondée en 1971 (fusion de plusieurs écoles). 4. Université franco-allemandefondée en 1999 délivrant un dip...

    Généralités

    Avec plus de 56 780 licenciés (soit près de 30 % de la population) répartis dans 280 clubs, Sarrebruck est une ville résolument tournée vers le sport et dotée d'un équipement de qualité. La ville abrite une centaine de gymnases et 60 stades, 8 piscines, 143 courts de tennis, 7 centres équestres, 12 clubs de tir, une patinoire et un hippodrome. Plusieurs golfs (celui de Sarreguemines étant le plus proche) sont à quelques minutes de voiture du centre. La présence de la Sarre permet le yachting,...

    Principaux clubs

    Le 1.FC Sarrebruck, club de football fondé en 1903, joue au stade du Ludwigspark et connait des succès très variés. Deux fois vice-champion d'Allemagne en 1943 et 1952 ainsi que champion inofficiel de la D2 française en 1949, ce club évolue en 2010 en troisième ligue (3. Liga). Il a été membre fondateur du Championnat d'Allemagne de football en 1963/64 et y a joué de 1976 à 1978, en 1985/86 et en 1992/93. Le club a été la première équipe allemande à battre une équipe italienne à domicile en c...

    Événements sportifs

    Sarrebruck accueille plusieurs événements sportifs tout au long de l'année, dont un open international de badminton, un open de handball, un open de beachvolley et le marathon Peugeot. Enfin, Sarrebruck a été traversée plusieurs fois par le Tour de France (Sarrebruck était ville étape en 2002).

    Élisabeth de Lorraine (1395-1456), duchesse de Nassau-Sarrebruck, elle contribua à l'essor du roman en prose allemande.
    Jérôme Bock Hieronymus Bock (1498-1554), considéré comme l'un des pères allemands de la botanique, il travailla pour le comte Philippe II de Sarrebruck en 1550.
    Frédéric-Joachim Stengel (1694-1787), architecte du prince Guillaume Henri de Nassau-Sarrebruck (il a dessiné de nombreux quartiers : quartier autour de la Ludwigskirche, St. Johanner Markt).
    Johann Friedrich Dryander (1756-1812), né et mort à Saint-Jean-lès-Sarrebruck, peintre.

    Article connexe

    1. Neue Bremm

    Liens externes

    1. Notices d'autorité : 1.1. Fichier d’autorité international virtuel 1.2. Bibliothèque nationale de France (données) 1.3. Bibliothèque du Congrès 1.4. Gemeinsame Normdatei 1.5. Bibliothèque nationale d’Israël 1.6. Bibliothèque nationale tchèque 1.7. WorldCat Id 1.8. WorldCat 2. (fr) Site officiel de la ville[archive] 3. (de)/(en) Site officiel de la ville[archive] 4. (fr) Sarrebruck - une cité frontalière[archive] 1. Portail de la Sarre

  1. People also search for