Yahoo Web Search

  1. Events | Boca Raton Museum of Art

    bocamuseum.org › visit › events

    Jul 23, 2021 · The Boca Raton Museum of Art offers a wide range of cultural events that help inspire, engage, and educate our entire community. Whether you enjoy our lectures, demonstrations, films, or participate in our community events, there are always opportunities to gain more insight into our exhibitions and the artists’ process.

  2. John Cena — Wikipédia

    fr.wikipedia.org › wiki › John_Cena
    • Carrière
    • Médias
    • Récompenses
    • Enfance
    • Conséquences
    • Résultats
    • Controverses
    • Carrière professionnelle
    • Traitements

    John Felix Anthony Cena Junior, né le 23 avril 1977 à West Newbury, Massachusetts, est un catcheur et acteur américain. Il travaille actuellement à la World Wrestling Entertainment (WWE) dans les divisions Raw et SmackDown. Il a remporté seize titres majeurs au cours de sa carrière : 13 fois le championnat de la WWE et trois fois le championnat du monde poids-lourds. Il est également cinq fois champion des États-Unis et quatre fois champion par équipes : deux fois champion du monde par équipes et deux fois champions par équipe de la WWE. Il est aussi le vainqueur du Royal Rumble de 2008, de 2013 et du Money in the Bank Ladder match de Raw de 2012. Il est aussi trois fois élu Superstar de l'année (en 2009, 2010 et 2012). Il est le quatrième catcheur avec le plus grand nombre de jours combinés en tant que champion de la WWE, derrière Bruno Sammartino, Bob Backlund et Hulk Hogan. Il a aussi fait le main event de cinq WrestleMania (le 22, 23, XXVII, XXVIII et le 29). John Cena commence sa carrière dans le catch en intégrant l'Ultimate Pro Wrestling (UPW), basée en Californie16. Pour ses débuts sur les rings de l'UPW, il adopte un personnage mi robot, mi humain du nom de The Prototype16. Il obtient le premier titre de sa carrière le 27 avril 2000 en battant Smelly pour le championnat poids-lourds de l'UPW et perd le titre face à ce dernier le 24 mai23,24. Le 14 mars 2001, il effectue son dernier match dans cette fédération qu'il remporte face à C. W. Anderson25. Après trois essais lors de matchs non télévisés durant les enregistrements de SmackDown en octobre 200026, janvier 200127 et mars 200128, la World Wrestling Federation l'engage et l'envoie dans son club-école, l'Ohio Valley Wrestling pour y poursuivre son entraînement29. Pendant son passage, il conserve son pseudonyme de The Prototype, parfois abrégé en Mr. P. Il remporte les championnats par équipes de la OVW avec Rico Constantino le 15 août 2001 en battant en finale d'un tournoi les Disciples of Synn30. Ils conservent les ceintures jusqu'au 30 octobre où ils sont battus par les Minnesota Stretching Crew (Shelton Benjamin et Brock Lesnar)30. Il prend également possession du championnat poids-lourds de la OVW le 20 février 2002 en battant The Leviathan31. Il abandonne le titre au profit de Nova le 15 mai 2002 dans le cadre de son départ pour SmackDown32.

    En dehors du catch, John Cena a sorti un album avec son cousin The Trademarc nommé You Can't See Me qui contient notamment le thème d'entrée de John Cena à la WWE. Il s'illustre également au cinéma, dans des films tels que The Marine, 12 Rounds, The Wall et Ferdinand dans lesquels il tient le rôle principal. Fin 2018, il tient le rôle principal aux côtés de Hailee Steinfeld dans le spin-off de la franchise Transformers, Bumblebee. Il est aussi prévu pour jouer le rôle de Duke Nukem dans le film éponyme14.

    En 2018, John Cena se voit décerner le Muhammad Ali Legacy Award par le magazine Sport Illustrated15.

    John Felix Anthony Cena Junior est né le 23 avril 1977 à West Newbury, Massachusetts16. Il est l'enfant de John Cena Sr, d'origine italienne et de Carol, d'origine canadienne-française et anglaise17 et a quatre frères, Steve, Dan, Matthew et Sean18. Après avoir fréquenté la Cushing Academy à Ashburnham dans le Massachusetts19, il intègre le Springfield College dans le Massachusetts, au sein duquel il fait partie de l'équipe de football américain avec le numéro 5420. Il obtient ensuite un diplôme de « Physiologie de l'exercice » (étude des conséquences, des risques) des pratiques sportives, de la prévention de la blessure aux exercices de rééducations, et pense entamer une carrière dans le bodybuilding21. En 1999, il participe au tournage du film Ready to Rumble en tant que figurant22.

    Début 2003, Cena reçoit un nouveau manager, Bull Buchanan, qui sera rebaptisé B-2, ou B². Le 2 janvier à SmackDown, Cena avec l'aide de B-2 bat Rikishi puis bat Chavo Guerrero le 9 janvier41,42. Cena et B-2 participent au Royal Rumble, Cena en entrant en 18e position mais se fait éliminer par l'Undertaker et B-2 entre en 11e position mais se fait éliminer par Edge43. Par la suite, les deux hommes n'ont pas réussi à remporter le championnat par équipes de la WWE détenu par Los Guerreros. Cena a donc remplacé B-2 par Red Dogg jusqu'à ce que ce dernier soit envoyé dans la division Raw en février 2003. Après WrestleMania XIX, auquel il ne prend pas part, il commence une rivalité avec le champion de la WWE Brock Lesnar pour le championnat de la WWE après avoir gagné un tournoi dans le cadre d'affronter Lesnar à Backlash. Il remporte des combats contre des gros noms comme l'Undertaker, Eddie Guerrero et Chris Benoit, qui se moquait de lui en portant un chemise \\"Toothless Agression\\"44,45,46. Au spectacle de Backlash, Cena ne réussit pas à remporter le titre47. Cena entame une rivalité avec Rhyno et Chris Benoit. Il s'allie à Chuck Palumbo et Johnny Stamboli et bat l'équipe de Rhyno, Benoit et Spanky à Judgment Day48. Après, il commence une rivalité avec l'Undertaker. Cena s'est moqué de l'Undertaker avant et après ses matchs menant à un combat entre les deux à Vengeance où Cena a perdu49. Un match revanche a eu lieu le 7 août à SmackDown mais cette fois c'est Cena qui a battu Undertaker grâce à l'aide d'A-Train50. La rivalité entre les deux catcheurs s'est fini le 19 août quand Cena et A-Train ont défait Undertaker et Orlando Jordan dans un match par équipes51. John Cena a ensuite combattu Eddie Guerrero pour le championnat des États-Unis, le 11 septembre, mais a perdu52. Au début de 2004, Cena participe à l'édition 2004 du Royal Rumble. Il fait partie des six derniers hommes avant d'être éliminé par Big Show59. Chris Benoit est le vainqueur du match60. Son élimination au Royal Rumble mène à une rivalité contre Big Show, alors champion des États-Unis61,62. À No Way Out, Cena fait face à Big Show et Kurt Angle dans un match triple menace pour gagner un match de championnat pour le championnat de la WWE. Angle bat Cena par soumission63. Un combat entre Cena et Show pour le championnat des États-Unis est programmé pour WrestleMania XX. Cena bat Big Show grâce à son F-U et remporte son premier titre à la WWE : le championnat des États-Unis64. John Cena participe au Royal Rumble match au Royal Rumble en janvier 2005, ou il élimine Viscera, Kane et Edge mais cette fois il termine dans les deux derniers avec le catcheur montant de la division Raw, Batista. Les deux hommes passent par-dessus la troisième corde au même moment, mettant fin au match. Cependant, Vince McMahon fait recommencer le match à la « mort subite », Batista l'emportant finalement76. Le mois suivant, il bat Kurt Angle pour obtenir un match pour le championnat de la WWE à WrestleMania 2177, débutant ainsi une rivalité face au champion John « Bradshaw » Layfield (JBL) et son Cabinet. Dans les prémices de la rivalité, John Cena perd le championnat des États-Unis contre un membre du Cabinet, Orlando Jordan78, faisant réapparaître la forme originale du titre79. Lors de WrestleMania, John Cena bat JBL et obtient son premier titre mondial à la fédération, le championnat de la WWE80. Dans le cadre de la storyline, il a désormais un titre de la WWE customisé comme pour la ceinture des États-Unis, alors que JBL garde la ceinture originale et affirme rester le vrai champion81, jusqu'à ce que John Cena récupère la ceinture originale dans un sanglant « I Quit » match à Judgment Day82. La période de John Cena à SmackDown prend fin le 6 juin 2005, quand il devient le premier catcheur sélectionné par le général manager de Raw Eric Bischoff, dans le cadre du repêchage de 2005. À son arrivée à Raw, il entre peu à peu en rivalité avec Eric Bischoff, refusant de participer à sa « croisade » contre les envahisseurs de l'ancienne Extreme Championship Wrestling à leur soirée de réunion83. Le 20 juin, il bat Muhammad Hassan dans un match pour conserver son championnat de la WWE84. Il défend d'abord son titre avec succès à Vengeance, contre Christian et Chris Jericho dans un combat triple menace. Le lendemain à Raw, lui, Shawn Michaels et leur partenaire mystère Hulk Hogan battent Chris Jericho, Christian et Tyson Tomko85. Eric Bischoff voulant rendre difficile le passage de John Cena à Raw, il sélectionne le 11 juillet Chris Jericho pour s'emparer du titre de John Cena à SummerSlam86. Pendant leur rivalité, même s'il est le face et Chris Jericho le heel, une partie importante de la foule choisit de huer John Cena pendant leurs matchs notamment à SummerSlam où John Cena bat Chris Jericho87. De plus en plus de fans poursuivent ce chemin lors de la rivalité suivante de John Cena avec Kurt Angle88, qui est devenu le nouvel aspirant no 1 au titre après que John Cena ait battu Chris Jericho dans un combat où le perdant est viré le 22 août89. John Cena conserve le titre face à Kurt Angle, perdant contre lui par disqualification à Unforgiven90 en septembre, le battant lui et Shawn Michaels lors de Taboo Tuesday début novembre et en le battant aux Survivor Series fin novembre91. La rivalité avec Kurt Angle voit aussi John Cena ajouter une nouvelle prise de finition à son répertoire le STFU, voulant littéralement dire « Shut the Fuck Up » ou « ferme ta gueule » quand il était placé dans un match de soumission contre Kurt Angle et Chris Masters le 28 novembre92. Lors du Tribute to the Troops, il bat Chris Masters93. Après avoir conservé le championnat de la WWE lors du premier pay-per-view de 2006, New Year's Revolution dans l'Elimination Chamber match contre Kurt Angle, Chris Masters, Carlito, Shawn Michaels et Kane, il finit par le perdre juste après sa victoire, lorsqu'Edge encaisse sa mallette du Money in the Bank, qui lui garantit un match de championnat94. Le règne de John Cena de 280 jours prend fin, battant le record de l'ancien champion JBL95. Seulement trois semaines plus tard, il récupère le titre au Royal Rumble96. Le 6 février à Raw, lui et Maria battent Edge et Lita, grâce à un tombé de Maria sur Lita après un spear accidentel de Edge sur cette dernière. Avant le match, il avait embrassé Maria qui était trop nerveuse à cause de la compétition97. Lors de WrestleMania 22, John Cena bat Triple H et conserve le titre. Lors de Backlash, il bat Triple H et Edge dans un match triple menace. Lors du show spécial WWE vs ECW Head to Head, il bat Sabu par disqualification98. La réaction négative du public s'intensifie quand il affronte Rob Van Dam à One Night Stand en juin, ou il perd le titre pour la seconde fois, à la suite d'une intervention d'Edge99. Le 13 juin, John Cena attaque Paul Heyman pour se venger de lui qui avait réaliser le tombé qui le fit perdre à One Night Stand. À cause de cette attaque, il affronte et bat Sabu à Vengeance dans un Extreme Lumberjack Match. En juillet, après que Edge ait remporté le titre face à Rob Van Dam dans un combat triple menace qui impliqué aussi Cena100, la rivalité du début d'année entre les deux est relancée. Après qu'Edge conserve le titre de manière douteuse en se faisant disqualifier101 en utilisant un poing américain102, il introduit une autre version de l'actuelle ceinture (lancée par Cena en 2005). Après ne pas avoir remporté la ceinture à SummerSlam103, John Cena récupère finalement le titre en le battant dans un Tables, Ladders and Chairs match à Unforgiven en septembre. Il était dans l'obligation de quitter Raw en cas de défaite104. Il ramène la précédente version de la ceinture le lendemain105. Le 25 septembre à Raw, il bat Lita avec une main attaché dans le dos106. Le 2 octobre à Raw, il conserve son titre face à Edge dans un Steel Cage Match, grâce à la D-Generation X (Triple H et Shawn Michaels) qui l'on sauvé d'une attaque de Lance Cade et Trevor Murdoch107. Il est ensuite impliqué dans une storyline inter-division pour déterminer le « champion des champions » - le catcheur le plus dominant des trois divisions de la WWE. John Cena, King Booker (le champion du monde poids-lourds de SmackDown), et le Big Show (le champion de l'ECW) s'engagent dans une mini-rivalité menant à un match triple menace à Cyber Sunday en novembre, les fans votant pour le titre qui doit être défendu108. Au même moment, il est impliqué dans une histoire avec le rappeur Kevin Federline quand celui-ci commence à apparaître à Raw avec Johnny Nitro et Melina. Après avoir été dans une altercation physique avec lui108, Kevin Federline apparaît à Cyber Sunday pour frapper John Cena avec le championnat du monde poids-lourds de King Booker, celui-ci remporter le combat. Lors des Survivor Series, John Cena et son équipe composée de Kane, Bobby Lashley, Rob Van Dam et Sabu battent l'équipe du Big Show109. Le 17 décembre 2006, lors d'Armageddon, John Cena et le champion du monde poids-lourds Batista défont Finlay et King Booker dans un match par équipe110. Lors du Tribute to the Troops, il bat Edge111. Ensuite, il rentre en rivalité avec Umaga (qui n'a jamais perdu depuis ses débuts à la WWE) lorsque le 6 novembre à Raw, il intervient pendant le match qui opposait Umaga à Maria pour sauver cette dernière112. Le 27 novembre à Raw, le manager de Umaga Armando Estrada lance un défi à John Cena pour son titre, que ce dernier accepte113. Lors de New Year's Revolution, il bat Umaga et conserve son championnat de la WWE, mettant ainsi fin à la série d'invincibilité de Umaga à la WWE114. Lors du Royal Rumble, John Cena bat Umaga dans un Last Man Standing match pour conserver son titre115. Le lendemain à Raw, John Cena remporte le championnat du monde par équipes avec Shawn Michaels face à Rated-RKO (Edge et Randy Orton), faisant de lui un double champion116. Lors de No Way Out, John Cena et Shawn Michaels battent Batista et l'Undertaker. Le 19 février, lui et Shawn Michaels battent Rated-RKO et conserve leurs titres. À WrestleMania 23, John Cena bat Shawn Michaels et conserve le championnat de la WWE117. Le lendemain à Raw, Shawn Michaels se retourne contre lui, coûtant à l'équipe les titres par équipe dans une bataille royale à dix équipes, en l'envoyant par-dessus la troisième corde et éliminant ainsi l'équipe (le match est remporté par les Hardy Boyz)118. Pendant le reste du mois, John Cena rivalise avec Shawn Michaels, Randy Orton et Edge et réussit à conserver le titre dans un combat à quatre à Backlash119. Il entre ensuite en rivalité avec The Great Khali qui est devenu l'aspirant no 1 pour son titre. Lors de Judgment Day, il bat The Great Khali avec son STFU, marquant la première défaite par soumission du Great Khali à la WWE120. Il le bat de nouveau lors du prochain pay-per-view, One Night Stand, après lui avoir porté son F-U, marquant ainsi la première défaite du Great Khali par tombé à la WWE121. Le lendemain, il bat Khali et Umaga dans un match triple menace qui était pour le titre. Lors de Vengeance, John Cena bat Mick Foley, Bobby Lashley, Randy Orton et King Booker dans un combat à cinq pour conserver son championnat de la WWE. Lors du Great American Bash, il conserve son titre face à Bobby Lashley122. Plus tard dans l'été, avant SummerSlam, Randy Orton est nommé aspirant no 1 au titre de John Cena123. La rivalité commence entre les deux hommes quand John Cena bat les champions du monde par équipes, Lance Cade et Trevor Murdoch et le champion Intercontinental, Umaga dans un deux contre trois Handicap match (il faisait équipe avec la championne féminine Candice Michelle), et qu'après Randy Orton arrive pour lui porter son RKO. Dans les semaines précédant le match, Randy Orton lui inflige de nombreuses d'attaques par derrière, lui portant trois RKO, et donnant un coup de pied à la tête du père de John Cena. Lors du match à SummerSlam, John Cena conserve le titre, l'emportant par tombé124. Un match revanche entre les deux se déroule à Unforgiven, Randy Orton l'emportant par disqualification car John Cena ignore les instructions de l'arbitre et continue de frapper Orton dans le coin du ring125. Le 1er octobre, il se déchire le muscle pectoral pendant son match face à Mr. Kennedy, alors qu'il exécute un Hip Toss126. Bien qu'il finisse le match et encaisse les attaques de Randy Orton, il est opéré le lendemain ; son muscle pectoral est complètement déchiré de l'os, blessure nécessitant entre six mois et un an d'absence127. De ce fait, John Cena se fait retirer le titre128, mettant un terme au plus long règne du championnat de la WWE des vingt dernières années129; ce record ne sera battu qu'en 2012 par CM Punk. Lors du Royal Rumble en janvier 2008, il fait son grand retour surprise en entrant en trentième et dernière position, et remporte le Royal Rumble match en éliminant Triple H en dernier. Étant le vainqueur, il obtient un match à WrestleMania XXIV pour un titre mondial. Il choisit le championnat de la WWE détenu par Randy Orton, et demande son match le lendemain. Randy Orton accepte, mais dans un match à No Way Out. Il battra Randy Orton par disqualification130. Malgré la victoire, il n'obtient pas le titre en raison de disqualification. John Cena se venge en battant Randy Orton le 18 février dans un match où l'enjeu est un match de championnat à WrestleMania ; match arbitré par l'autre prétendant au titre, Triple H. À WrestleMania XXIV, il affronte Triple H et Randy Orton dans un match triple menace. Le match sera remporté par Randy Orton131. Le 7 avril, il obtient une place dans le Fatal Four Way Elimination match à Backlash pour le titre de la WWE contre Randy Orton, Triple H et JBL, à la suite de sa victoire dans un match handicap contre Triple H et JBL. À Backlash, il perd le match au profit de Triple H qui remporte le titre132. Il commence ensuite une feud contre JBL qu'il bat à Judgment Day, ainsi qu'à One Night Stand dans un First Blood match pour mettre un terme à leur rivalité. Il devient le rival principal de Triple H en battant Jeff Hardy pour devenir le challenger au Championnat de la WWE, le 2 juin à Raw. Lors de Night of Champions, il perd son match pour le titre contre Triple H et manque de ramener le titre à RAW puisqu'il n'y a pas de titre mondial à RAW à la suite du draft de Triple H à Smackdown lors du dernier RAW avant le pay-per-view. Le 30 juin, il se fait exclure de l'arène par la sécurité de JBL. Il reviendra avec Cryme Tyme pendant le match de JBL contre CM Punk, en s'occupant de la sécurité de ce dernier. John Cena affronte et perd contre JBL à The Great American Bash dans un New York City Parking Lot Brawl133. Lors du Raw du 4 août, lui et Batista deviennent les nouveaux Champions du Monde par équipes en battant Ted DiBiase, Jr. et Cody Rhodes. Ils perdent les ceintures dans un match revanche la semaine suivante face aux anciens champions, laissant éclater sa rivalité avec Batista. Lors de SummerSlam, il perd son match contre Batista et attrape une hernie discale au cou134. Malgré cela, le lendemain à Raw, il bat Cody Rhodes et Ted DiBiase dans un match handicap ; il est ensuite qualifié pour le Scramble match à Unforgiven. Cependant, il est jugé incapable de remonter sur le ring et donc remplacé par Rey Mysterio. Son retour est annoncé officiellement pour les Survivor Series le 23 novembre. Lors de son retour aux Survivor Series, il bat Chris Jericho et remporte pour la première fois le championnat du monde poids lourds135. John Cena conserve le titre face à Chris Jericho lors d'Armaggedon. Lors du Tribute to the Troops, lui, Batista et Rey Mysterio battent Randy Orton, Chris Jericho et The Big Show136. Le 22 décembre à Raw, lui et Trish Stratus (qui effectué son premier match sur le ring depuis sa retraite) battent Beth Phoenix et Santino Marella137. Au Royal Rumble 2009, il bat John Bradshaw Layfield et conserve le titre138. Durant le match, Shawn Michaels lui inflige à lui et à JBL un Sweet Chin Music pendant que l'arbitre était K.O et place le corps de JBL sur celui de John Cena pour le tombé sans succès, il porte ensuite son FU sur JBL pour la victoire. Le lendemain à Raw, il bat Shawn Michaels et empêche JBL de participer à l'Elimination Chamber Match à No Way Out pour le championnat du monde poids lourds. Lors du pay-per-view, il perd le titre au profit d'Edge, qui ne devait pas à la base participer à ce match (il attaqué Kofi Kingston avant l'entrée de ce dernier après avoir perdu son WWE Championship plus tôt dans la soirée au profil de Triple H) ramenant par la même occasion le World Heavyweight Championship à Smackdown. À WrestleMania XXV, il bat Edge et le Big Show dans un Triple Threat match et récupère le titre et devient pour la deuxième fois Champion du monde poids lourds et ramène le titre à Raw139. Lors de Backlash, il perd le titre face à Edge dans un Last Man Standing match140 à la suite d'une intervention du Big Show qui est venu lui infliger un Chokeslam à travers un projecteur, après le match, il fut évacué sur une civière et le World Heavyweight Championship repart à Smackdown. Les deux hommes s'affrontent donc à Judgment Day, match remporté par John Cena, puis à nouveau à Extreme Rules, dans un Submission match qui sera à nouveau remporté par John Cena. Lors du Raw du 15 juin, il affronte le Big Show, Triple H et Randy Orton dans un Fatal-Four-Way match pour le championnat de la WWE mais perd au profit de Randy Orton qui devient le nouveau champion. Il entre ensuite dans une courte rivalité face à The Miz qu'il battra à The Bash. Il entre ensuite en course pour le championnat de la WWE. Après trois tentatives de remporter le titre, d'abord à Night of Champions dans un match qui impliquaient également Triple H141, puis à SummerSlam142, John Cena finit par remporter pour la 4e fois le championnat de la WWE à Breaking Point face à Randy Orton dans un « I Quit » match143. Le mois suivant, à Hell in a Cell, il perd le titre contre Randy Orton dans un Hell in a Cell matchNote 2. Il aura sa dernière chance pour récupérer le titre à Bragging Rights dans un Iron Man match d'une heure144. S'il perd ce match, il devra quitter Raw définitivement et si c'est Randy Orton qui perd, il n'aura pas de match revanche. C'est John Cena qui finira par remporter le match145, remportant ainsi le titre pour la 5e fois de sa carrière. Il remporte ce match avec 6 décisions pour lui (la dernière à 4 secondes avant la fin) contre 5 pour Orton. Aux Survivor Series, il conserve son titre contre Triple H et Shawn Michaels dans un Triple Threat Match, qui se conclut sur un Sweet Chin Music de Shawn Michaels sur Triple H et un F-U, renommé Attitude Adjusment sur Michaels146. Lors du Tribute to the Troops, il bat Chris Jericho et conserve son titre147. Lors de TLC, il perd le titre dans un Tables match face à la sensation de cette fin d'année, Sheamus dans un Tables Match148. Lors des Slammy Awards, il devient la superstar de l'année 2009149. Lors de Raw du 18 janvier lui et Kofi Kingston battent la Legacy. Au début de 2010, John Cena participe au Royal Rumble, mais se fait éliminer en dernier par Edge150. Il bat Cody Rhodes lors du Raw du 1er février 2010 et se qualifie donc pour l'élimination chamber pour le titre de la WWE. À Elimination Chamber, il gagne à nouveau le championnat de la WWE dans l'Elimination Chamber Match de Raw en battant Sheamus, Kofi Kingston, Ted DiBiase Jr., Triple H et Randy Orton151. Cependant, Vince McMahon annonce qu'il doit immédiatement défendre son titre contre Batista qui le bat après une Batista Bomb152. Lors du RAW du 8 mars, Vince McMahon perd face à John Cena à la suite de l'intervention de Batista. Après de nombreuses provocations et acharnements de la part de Batista, John Cena parvient à récupérer le titre à WrestleMania XXVI153 en le poussant à l'abandon avec un STF154. Il parvient à conserver le titre face à Batista d'abord à Extreme Rules dans un Last Man Standing match155, puis à Over the Limit dans un I Quit match156. Lors du Raw du 7 juin, il affronte CM Punk. Pendant le match, il est attaqué par tout le roster de la saison 1 de NXT157, qui se fera appeler plus tard The Nexus. La Nexus (Wade Barrett, David Otunga, Skip Sheffield, Heath Slater, Justin Gabriel, Michael Tarver et Darren Young) s'attaque aux catcheurs et aux officiels, mais s'occupe principalement d'intervenir dans les matchs de John Cena, lui coûtant même le titre lors de Fatal 4-Way, au profit de Sheamus dans un Fatal Four Way Match qui comprenaient Randy Orton et Edge. Lors de Money in the Bank, John Cena perd face à Sheamus et ne récupère pas le WWE Championship dans un Steel Cage match à cause de la Nexus158. Il décide alors de détruire la Nexus, en formant une équipe de 7 catcheurs composée de R-Truth, John Morrison, Edge, Chris Jericho, The Great Khali, Bret Hart et lui-même159. Les deux équipes s'affrontent à SummerSlam dans un 7 contre 7 à élimination. C'est l'équipe de John Cena qui sort victorieux du match160. Le lendemain à Raw il bat Darren Young qui est donc exclu de The Nexus161. Il se relance à la conquête du Championnat de la WWE, participant à un Six Pack Elimination Challenge pour le titre à Night of Champions. Le match sera remporté par Randy Orton162. Il reprend sa rivalité avec The Nexus. Wade Barrett lui propose un match à Hell in a Cell avec pour stipulation que si Wade Barrett perd, la Nexus sera dissout et si John Cena perd, il doit rejoindre la Nexus. Wade Barrett parvient à le battre à la suite d'une intervention de Husky Harris et Michael McGillicutty, deux participants de la saison 2 de NXT, qui rejoindront plus tard la Nexus163. À la suite de cette défaite, il rejoint la Nexus. Sur les ordres de Wade Barrett, John Cena l'aide à devenir challenger au Championnat de la WWE. Lors de Bragging Rights, il gagne dans un match imprévu le Championnat par équipes avec David Otunga face à Cody Rhodes et Drew McIntyre164. Ils perdent les titres le lendemain face à Heath Slater et Justin Gabriel, sur ordre de Wade Barrett165. Ce dernier annonce qu'il affrontera Randy Orton dans un combat dont le vainqueur pourra choisir l'arbitre spécial lors du match pour le Championnat de la WWE lors des Survivor Series. John Cena remporte ce match par disqualification après avoir été attaqué par Wade Barrett165. Lors des Survivor Series, il arbitre le match Randy Orton/Wade Barrett, match remporté par Randy Orton166. À la suite de cette défaite, il est renvoyé de la fédération (scénaristiquement, car il reste employé par la WWE). La rivalité ne s'arrête pas pour autant, John Cena apparait dans le public et intervient lors des matchs de la Nexus167. Il est réengagé par Wade Barrett lors des Slammy Awards, sous condition qu'il l'affronte à TLC dans un Chairs match. Le match est remporté par John Cena168. Lors du Tribute to the Troops, lui, Randy Orton et Rey Mysterio battent The Miz, Alberto Del Rio et Wade Barrett169. Deux semaines après, il devait affronter CM Punk (qui l'attaquait avec une chaise après chacun de ses matchs depuis TLC), mais celui-ci ne vient pas. La Nexus fait son retour en lui demandant une trêve. Il refuse et Nexus le passe à tabac, CM Punk arrive alors et met un brassard de Nexus signifiant qu'il est le nouveau leader170. Lors du Raw du 17 janvier 2011, il explique qu'il veut se venger de la Nexus et remporter le Royal Rumble171. CM Punk arrive accompagné de la Nexus et le défie dans un match un contre un où aucun membre de la Nexus ne devra intervenir sous peine d'être banni du Royal Rumble172. Il remporte le match par disqualification à la suite de l'intervention de Mason Ryan, nouveau membre de la Nexus173. Lors du Royal Rumble, il se fait éliminer par The Miz alors que ce dernier ne participait pas au Royal Rumble Match174. Lors de l'Elimination Chamber, il remporte l'Elimination Chamber match pour la deuxième année consécutive, obtenant le droit d'affronter The Miz pour le Championnat de la WWE à WrestleMania XXVII175. Le lendemain à Raw, lui et The Miz remportent les Championnats par équipes contre Justin Gabriel et Heath Slater176, mais les reperdent juste après dans un match revanche, à la suite d'une trahison de The Miz177. En plus de sa rivalité avec The Miz, John Cena en commence une avec The Rock, qui fait son retour le 14 février à Raw pour annoncer qu'il sera le Guest Host de WrestleMania178. Celui-ci a informé l'univers de la WWE que John Cena avait eu des propos déplacés à son sujet, remettant même en question l'amour qu'il porte à la WWE172. Cette rivalité aboutit à une attaque de The Rock sur John Cena lors de son match lors de WrestleMania XXVII face a The Miz, ce qui coûtera la victoire à John Cena et donc le titre WWE179. Le lendemain à Raw, le Rock et John Cena officialisent un match pour WrestleMania XXVIII, à Miami, terre natale du Rock180, un an à l'avance. Il veut faire de ce match le meilleur possible et, en remportant le Championnat de la WWE pour la 8e fois contre The Miz et John Morrison dans un Steel Cage Match181 à Extreme Rules (il égale ainsi le record de Triple H)182, il promet de le conserver jusqu'à WrestleMania XXVIII pour pouvoir le défendre face a The Rock. Il parvient à conserver son titre face au Miz à Over The Limit dans un « I Quit » match183, puis face à R-Truth à Capitol Punishment184. Il devient la cible de CM Punk, libéré de la Nexus, qu'il affronte à Money in the Bank pour le titre avec pour obligation de le garder sinon il sera renvoyé de la WWE pour avoir causé la disparition du titre, CM Punk voulant partir avec la ceinture à la fin de son contrat le même jour. À la suite d'une rivalité entre les deux protagonistes, John Cena perd le titre contre CM Punk à Money in the BankNote 3,185 à cause d'une malencontreuse intervention de Vince McMahonNote 4, match qui recevra la notation de 5 Stars Match de la part de Dave Meltzer, et devait être normalement renvoyé de la WWE, mais le lendemain à Raw, Vince McMahon est destitué de ses fonctions, remplacé par Triple H. Il reste donc à la WWE. La semaine suivante à Raw, il bat Rey Mysterio et remporte pour la 9e fois de sa carrière le Championnat de la WWE186. Il devient au passage le catcheur ayant remporté le plus de fois ce titre (l'ancien record était de Triple H qui l'avait remporté 8 fois). Ce même soir, le vrai Champion de la WWE CM Punk fait son retour. Il affronte et perd contre CM Punk à SummerSlam dans un Champion vs Champion match pour déterminer le Champion Incontesté de la WWE où Triple H était l'arbitre spécial187. John Cena obtient une nouvelle chance au titre détenu par Alberto Del Rio à Night of Champions. Il remporte le match et devient donc Champion de la WWE pour la 10e fois188. Il perd le titre deux semaines après à Hell in a Cell dans un Triple Threat Hell in a Cell match contre CM Punk et Alberto Del Rio après que ce dernier fait le tombé sur CM Punk, alors que John Cena était enfermé à l'extérieur de la cage189. Lors de Vengeance, John Cena perd contre Alberto Del Rio dans un Last Man Standing Match et ne récupère pas le championnat de la WWE190. John Cena commence alors une rivalité avec The Awesome Truth (R-Truth et The Miz), qui interviennent dans son match face à Alberto Del Rio pour le titre à Vengeance191. Afin de battre cette équipe, il décide alors de faire équipe avec son rival The Rock face à The Awesome Truth aux Survivor Series. Celui-ci accepte, mais précise qu'il ne fait pas cela par amitié192, mais pour l'univers de la WWE. Lors des Survivor Series, ils battent The Awesome Truth193. Après leur victoire, The Rock lui porte un Rock Bottom. Le lendemain à Raw, John Cena parle du match qu'il a eu la nuit dernière, de son futur match à WrestleMania contre The Rock mais se fait interrompre par The Awesome Truth avant de créer des tensions entre ces derniers194, tensions qui entraîneront la dissolution de l'équipe. Le 5 décembre à Raw, il bat Zack Ryder et obtient une place pour le TLC match à TLC contre CM Punk, The Miz et Alberto Del Rio pour le Championnat de la WWE195. Plus tard dans la soirée, il refuse son match (condition imposée par John Laurinaitis) pour laisser une opportunité à Zack Ryder d'affronter Dolph Ziggler pour le Championnat des États-Unis196. Il intervient ensuite dans le match Zack Ryder contre Mark Henry lui permettant d'avoir son match197. Lors des Slammy Award, il remporte le Slammy Award du Révolutionnaire de l'année198 pour l'annonce de son match à WrestleMania XXVIII. Le même soir, il affronte Mark Henry mais le match se termine en No Contest à la suite de l'intervention de Kane, de retour avec un nouveau masque199 et lui porte un Chokeslam200. Kane affirme qu'il a attaqué John Cena car celui-ci est un menteur, lui disant que personne ne peut surmonter la haine (slogan de Cena)201. Plus tard, Zack Ryder et Eve Torres seront impliqués dans cette rivalité, créant des tensions entre l'amitié entre lui et Zack Ryder. Lors du Tribute to the Troops, lui, CM Punk et The Big Show battent Alberto Del Rio, The Miz et Mark Henry202. Lors du Royal Rumble, son match avec Kane se finit par double décompte à l'extérieur203. Lors d'Elimination Chamber, John Cena bat Kane dans un Ambulance Match204, mettant un terme à cette rivalité. À l'approche de WrestleMania XXVIII, il reprend sa rivalité avec The Rock, le critiquant verbalement pendant les semaines précédent WrestleMania. Le jour de WrestleMania XXVIII, John Cena et The Rock se livrent une bataille de 30 minutes. C'est The Rock qui finit par remporter le match à la suite d'un Rock Bottom après avoir contré une People's Elbow de John Cena205. À la suite de la victoire de l'équipe de John Laurinaitis à WrestleMania206, un souffle nouveau envahit les deux divisions de la WWE. Le People Power de John Laurinatis réunit les plus importants catcheurs heels. Brock Lesnar fait son retour à cette occasion pendant le discours de John Cena, et lui porte le F-5207. Cette attaque amène les deux hommes à un Extreme Rules match à Extreme Rules, où John Cena sort victorieux du combat208. Mécontent de sa victoire, le manager général John Laurinaitis annonce qu'il affrontera lui-même John Cena à Over the Limit, dans un match sans disqualification209. La place de John Laurinaitis en tant que manager général est mise en jeu dans ce match. Alors que John Cena dominait largement le match, humiliant John Laurinaitis, il finit par perdre à la suite d'une intervention du Big Show qui lui porte le WMD210. Cette attaque se justifie par le fait que le Big Show, étant viré peu avant par John Laurinaitis, souhaitait être réengagé. Un match en cage entre les deux hommes est donc officialisé pour No Way Out, dans lequel John Laurinaitis met en jeu son poste de manager général en cas de défaite du Big Show, alors que John Cena met sa place à la WWE en jeu. Il parvient à battre le Big Show durant ce match211, John Laurinaitis se fait alors renvoyer par Vince McMahon après le combat. Il repart alors en course pour le championnat de la WWE, en participant pour la première fois de sa carrière au Money in the Bank Ladder match pour le championnat de la WWE, lors de Money in the Bank. Il parvient à remporter la mallette en battant Chris Jericho, Kane, The Miz et Big Show. Il obtient donc un match de championnat pour le titre de la WWE sur un délai d'un an, quand il le veut212. Il annonce qu'il utilisera son match de championnat lors du 1000e épisode de Raw, face à CM Punk. Durant le match, le Big Show intervient pour attaquer John Cena. Il remporte donc le match par disqualification, et devient le premier Mr. Money in the Bank à ne pas remporter le titre avec la mallette. Il obtient un match pour le titre de la WWE face à CM Punk et le Big Show à SummerSlam, match remporté par CM Punk. John Cena obtient un nouveau match de championnat face à CM Punk à Night of Champions. Il ne remportera pas le titre car le match et déclaré nul à la suite d'un double tombé213. Il est annoncé dans la journée du lendemain que John Cena s'est fait une entorse à la cheville gauche durant le match, sans gravité214. Il est alors en repos pour quelques semaines, afin de subir une opération visant à retirer des morceaux de cartilage dans le coude droit215. John Cena affronte CM Punk et Ryback lors des Survivor Series pour le championnat de la WWE, mais CM Punk sort à nouveau victorieux du match, à la suite d'une intervention d'un nouveau clan appelé The Shield. En fin d'année, John Cena entre en rivalité avec Dolph Ziggler, qu'il affronte à TLC dans un Ladder match, où le Money in the Bank de Dolph Ziggler est mis en jeu. Il perd le match, à la suite d'une intervention d'AJ Lee. Lors du Tribute to the Troops, il bat Antonio Cesaro216. Début 2013, John Cena remporte le Royal Rumble pour la seconde fois de sa carrière en éliminant en dernier Ryback217. Il obtient donc un match de championnat mondial à WrestleMania XXIX. Il décide d'affronter le champion de la WWE, The Rock, afin de prendre sa revanche à la suite de leur match de l'année dernière après avoir remis en jeu son match de championnat face à CM Punk. Lors de Elimination Chamber, lui, Sheamus et Ryback perdent contre The Shield (Seth Rollins, Dean Ambrose et Roman Reigns)218. Le 25 février à Raw, John Cena bat CM Punk et garde son match de championnat à WrestleMania. Lors des shows avant WrestleMania, les deux hommes se provoquent où The Rock dira lors du Raw Old School qu'il n' y avait qu'un seul homme qu'il voulait affronter et c'était lui et dit qu'il allait le battre encore. Ou encore une confrontation devant d'anciens Champions de la WWE où il encaissera un Rock Bottom. Lors de Wrestlemania XXIX, il bat The Rock, remporte le WWE Championship pour la 11e fois de sa carrière et prend ainsi sa revanche face à lui219. La rivalité avec The Rock terminée, le prochain adversaire semble donc être Ryback, qu'il devrait affronter à Extreme Rules pour le titre, après que celui-ci l'a attaqué lors du Raw du lendemain de WrestleMania. Pendant la tournée Européenne, la WWE a voulu faire croire que John Cena s'était blessé au talon d'Achille, ce qui pourrait remettre en cause son match lors de Extreme Rules. Lors de Extreme Rules, le combat entre lui et Ryback s'est terminé en No-Contest. Lors de Payback (2013), il bat Ryback dans un Ambulance Match. Lors de Money In The Bank, il bat Mark Henry par soumission et conserve son titre220. Lors de SummerSlam (2013) il perd contre Daniel Bryan et perd donc le WWE Champion. Le lendemain, il annonce qu'il doit se faire opérer de son coude. Lors de Raw du 7 octobre, Vickie Guerrero annonce que lors de Hell in a Cell (2013) il affrontera Alberto Del Rio pour le World Heavyweight Championship. Lors de Hell in a Cell (2013), il bat Alberto Del Rio et remporte le World Heavyweight Championship pour la troisième fois de sa carrière. Grâce à cette victoire il prend la deuxième place au nombre de titres mondiaux remporté en carrière avec 14 titres devant Triple H (13 titres) et n'est plus qu'à deux longueurs de Ric Flair (16 titres). Lors de RAW du 28 octobre, il conserve son titre face à Damien Sandow qui avait encaissé son contrat Money in the Bank. Le 15 novembre à Smackdown, il bat Alberto Del Rio dans un concours de bras de fer et se fait attaquer par ce dernier qui le fait passer à travers une table. Lors des Survivor Series (2013), il bat Alberto Del Rio et conserve son titre. Le lendemain à RAW, Triple H décide d'organiser un match entre lui et Randy Orton à TLC pour l'unification des deux titres. Plus tard dans la soirée, lui et Big Show battent Alberto Del Rio et Randy Orton puis ce dernier l'attaque et pose avec leurs titres. Lors de TLC, il perd son titre face à Randy Orton qui devient WWE World Heavyweight Champion. Le 20 décembre à Smackdown, lui et CM Punk battent The Shield par disqualification. Lors du Tribute to the Troops, lui, Daniel Bryan et CM Punk battent The Wyatt Family (Bray Wyatt, Luke Harper et Erick Rowan)221. Le 27 décembre à Smackdown, il bat Seth Rollins. Lors du Royal Rumble, il perd face à Randy Orton et ne remporte pas le titre de champion du monde poids-lourds de la WWE à cause de la Wyatt Family (Bray Wyatt, Luke Harper et Erick Rowan) qui l'ont distrait permettant à Randy Orton de conserver son titre222. Dès le lendemain il se qualifie avec Daniel Bryan et Sheamus pour lElimination Chamber match en gagnant par disqualification un match par équipe face au The Shield (Dean Ambrose, Seth Rollins et Roman Reigns) à la suite de l'intervention de la Wyatt Family qui ont attaqué John Cena, Daniel Bryan et Sheamus223. Lors de Elimination Chamber, il perd au profit de Randy Orton et ne remporte pas le WWE World Heavyweight Championship à cause de The Wyatt Family qui l'a attaqué pendant le combat. Lors de RAW du 10 mars, il bat Erick Rowan224. Lors de WrestleMania XXX, il bat Bray Wyatt225. Lors de Extreme Rules, il perd face à Bray Wyatt226. Le 9 mai à SmackDown, il perd avec The Usos (Jey et Jimmy Uso) face à la Wyatt Family227. Lors du RAW du 12 mai, John Cena gagne avec les Usos au profit de la Wyatt Family228, puis il remporte une nouvelle fois la victoire face à Erick Rowan le 16 mai à Smackdown229. Lors de Payback, John Cena bat Bray Wyatt dans un Last Man Standing Match230. Lors de Money in the Bank, il remporte le WWE World Heavyweight Championship en battant Cesaro, Randy Orton, Roman Reigns, Kane, Alberto Del Rio, Sheamus et Bray Wyatt231 dans un Ladder Match. Lors de Battleground, il conserve son titre en battant Randy Orton, Kane et Roman Reigns dans un Fatal 4 Way match232. Le 28 juillet à RAW, il effectue l'un de ses meilleurs combat en 2014 en battant Cesaro233. Il perd son titre face à Brock Lesnar lors de SummerSlam234. Il gagne par disqualification face à ce dernier lors de Night of Champions et il ne récupère pas le titre à la suite d'une intervention de Seth Rollins235. Il bat Randy Orton dans un Hell in a Cell match lors de Hell in a Cell, dans un combat qui offrait un match de championnat face à Brock Lesnar dans un avenir proche236. Le lendemain à Raw, Stephanie McMahon propose à John Cena de rejoindre The Authority. Il refuse et par conséquent Triple H organise un match par équipes traditionnel des Survivor Series entre une équipe composée par John Cena et une composée par l'Autorité237. Pour les Survivor Series, John Cena choisie Dolph Ziggler, Big Show, Erick Rowan et Ryback pour composé son équipe puis Triple H annonce que si la Team Cena perd le match, tous ces membres à part John Cena seraient renvoyés, et que si l'équipe de l'Autorité perd le match l'autorité disparaît238. Lors de Survivor Series, son équipe bat celle de Triple H et Stephanie McMahon239. Le lendemain à Raw, il ré-engage l'Autorité car sinon Seth Rollins allait brisé le cou de Edge240. La semaine suivante à Raw, Triple H et Stephanie McMahon vire (Kayfabe) Dolph Ziggler Ryback et Erick Rowan241. Le 19 janvier à Raw, John Cena bat Seth Rollins, Kane et Big Show dans un Handicap match grâce à un apparition de Sting et regagne les jobs de Ryback, Dolph Ziggler et Erick Rowan242. Il bat Seth Rollins dans un Tables match lors de TLC 2014, pour garder son match de championnat face à Brock Lesnar qu'il affrontera lors du Royal Rumble 2015243. Lors du Tribute to the Troops, lui, Dolph Ziggler, Ryback et Erick Rowan battent Seth Rollins, Luke Harper, Big Show et Kane244. Lors du Royal Rumble 2015, il perd face à Brock Lesnar, qui conserve son titre, dans un combat qui comprend également Seth Rollins245. Après le Royal Rumble, il commence une rivalité avec le champion des États-Unis Rusev. Au début de la rivalité, il a été présenté comme étant un « vieux combattant ». Le 22 février au cours de Fastlane, il perd face à Rusev qui conserve son titre après que John Cena s'est évanoui après l'Accolade de Rusev, ce qui est une des rares défaites de John Cena par soumission 246. Dans les semaines suivante, il défi Rusev dans un match de revanche, qui a été refusé. Stephanie McMahon déclare qu'il n'aura pas d'adversaire à WrestleMania, sauf si Rusev décide d'avoir un match contre lui247. Le 9 mars à Raw, John Cena attaque Rusev, refusant de le libérer de sa prise de soumission le STF. Cela a continué jusqu'à ce que Lana accorde un match de revanche à John Cena pour le titre des États-Unis à WrestleMania contre ce dernier248. Lors de WrestleMania 31, il bat Rusev et donc remporte le championnat des États-Unis de la WWE pour la quatrième fois consécutive, marquant la première perte de tombé de Rusev, qui n'avait jamais perdu par tombé auparavant249. La nuit suivante à Raw, il annonce qui ferait un défi ouvert (Open Challenge) chaque semaine à Raw pour le titre des États-Unis ; il défend avec succès son titre contre Dean Ambrose, Stardust, Bad News Barrett, Kane, Sami Zayn, Neville, Zack Ryder, Cesaro, Big E, Xavier Woods, Dolph Ziggler et Heath Slater. John Cena conserve son titre une nouvelle fois contre Rusev dans un match de chaîne Russe à Extreme Rules et dans un « I Quit » match à Payback250,251. La nuit suivante, il est attaqué par le champion de la NXT Kevin Owens, à la suite de cela, un match est mis en place dans un Champion vs Champion à Elimination Chamber. Kevin Owens sort victorieux de ce match, mais John Cena bat Kevin Owens dans un match de revanche à Money in the Bank252,253. Il a ensuite battu une seconde fois Kevin Owens à Battleground pour conserver son titre des États-Unis en mettant fin à leur rivalité254. John Cena a ensuite repris sa rivalité avec le WWE World Heavyweight Champion Seth Rollins, qui refuse les défis de John Cena pour le titre. The Autority l'oblige à défendre son titre face à Seth Rollins. Il bat Seth Rollins bien qu'il souffre d'un nez cassé pendant le match255,256. Seth Rollins le confronte dans un « Winner Takes All » match (Le Gagnant prend tout) à SummerSlam pour les deux titres. Seth Rollins bat John Cena après que l'invité Jon Stewart se tourne vers lui en lui infligeant un coup de chaise d'acier, se terminant le règne de Cena en tant que champion des États-Unis 147 jours257. Le 31 août à Raw, il invoque un match de revanche contre Rollins pour le championnat des États-Unis à Night of Champions. Le 14 septembre à Raw, John Cena et Sting battent Seth Rollins et The Big Show. Lors de Night of Champions, il bat Seth Rollins et devient pour la cinquième fois de sa carrière champion des États-Unis, un record à la WWE258. Il a ensuite conservé son titre contre Seth Rollins la nuit suivante à Raw puis dans un Steel Cage match au WWE Live from Madison Square Garden259. Lors de Hell in a Cell, John Cena perd son titre face à son adversaire surprise qui était Alberto Del Rio, qui effectuait son grand retour260. À la suite de Hell in a Cell, il annonce qu'il prend un congé, et devrait être de retour en décembre. Alors qu'il effectue son retour le 30 mai à Raw, AJ Styles le rencontre, sous une grande ovation du public qui dura plusieurs minutes. Mais il se fera attaquer quelques instants plus tard par Karl Anderson, Luke Gallows et AJ Styles. Lors de Money in the Bank, il fait face à AJ Styles et perd à la suite d'une intervention de Karl Anderson et Luke Gallows pendant que l'arbitre était au sol. Lors de RAW le 4 juillet, alors que John Cena se fait attaquer par The Club, Enzo Amore et Big Cass viennent l'aider et sortent The Club du ring. John Cena, Enzo Amore et Big Cass sont annoncés à Battleground pour affronter AJ Styles, Luke Gallows et Karl Anderson. Le 19 juillet à SmackDown, il est drafté à SmackDown. Plus tard dans la soirée, il bat Luke Gallows264. Lors de Battleground, lui, Enzo Amore et Big Cass battent The Club265. Le 2 août à Smackdown, il se fait confronter par AJ Styles qui le défie à un autre match à SummerSlam en lui promettant que ce match sera honnête et sans intervention ce qu'il accepte266. Le 16 août à Smackdown, il bat Alberto Del Rio. À la fin du match, il est attaqué par AJ Styles avant de prendre l'avantage sur ce dernier en lui portant deux Attitude Adjustment dont le dernier à travers la table des commentateurs. Lors de SummerSlam, il perd contre AJ Styles267. Le 13 septembre à Smackdown, il effectue son retour et confronte AJ Styles et Dean Ambrose pour réclamer un match pour le WWE World Championship jusqu'à ce que Shane McMahon annonce que AJ Styles défendra son WWE World Championship contre lui et Dean Ambrose dans un Tripe Threat Match lors de No Mercy. Plus tard dans la soirée, lui et Dean Ambrose battent AJ Styles et The Miz. À la fin du match, il se fait attaquer par Dean Ambrose qui lui porte un Dirty Deeds268. Le 20 septembre à Smackdown, il perd contre Dean Ambrose. À la fin du match, il se fait attaquer par AJ Styles269. Lors de No Mercy, il perd face à AJ Styles qui conserve son titre dans un match qui impliquaient également Dean Ambrose.

    Après avoir perdu contre Kurt Angle à No Mercy53, Cena fait un face turn quand il rejoint l'équipe d'Angle pour les Survivor Series, où Cena et Chris Benoit étaient les deux derniers survivants54,54,55. Le 27 novembre à SmackDown, Cena et Benoit ont tous les deux remporté une bataille royale à vingt hommes et ont remporté le droit d'avoir un match pour le championnat de la WWENote 1,56. Cependant, Benoit a battu Cena la semaine suivante pour remporter un droit de combat contre le champion de la WWE Brock Lesnar57. Lors du Tribute to the Troops, il bat The Big Show58.

    Pendant son règne, il entre en rivalité avec le général manager de SmackDown Kurt Angle au sujet de René Duprée et Torrie Wilson65. Lors de Judgment Day, John Cena bat René Duprée pour conserver le championnat des États-Unis. Lors de The Great American Bash, il bat René Duprée, Booker T et Rob Van Dam dans un match à quatre à élimination pour conserver son titre66. Lors de SummerSlam, John Cena bat Booker T dans un Best of Five Series match pour conserver son titre. Le 8 juillet son règne de quatre mois prend fin, se faisant retirer le titre par Kurt Angle après qu'il l'a mis à terre, par conséquent attaquant un officiel67. Il récupère le titre en battant Booker T, dans un combat où la stipulation est la même qu'à SummerSlam, à No Mercy68. Cependant, il reperd le titre face à Carlito Caribbean Cool la semaine suivante, qui effectuait ses débuts69. Après sa défaite contre Carlito, les deux hommes commencent une rivalité, pendant laquelle John Cena est (kayfabe) poignardé dans le rein dans une boîte de nuit de Boston par le garde du corps de Carlito, Jesús70,71. Cette fausse blessure est utilisée pour lui permettre de se retirer et de tourner son film The Marine31. Dès son retour en novembre, il récupère le titre des mains de Carlito72, voulant à ce moment « customiser » la ceinture avec une sorte de roue dessus73. Lors des Survivors Series, John Cena fait partie de l'équipe d'Eddie Guerrero, et battent l'équipe de Kurt Angle74. John Cena conserve le titre face à Carlito et son garde du corps Jesús à Armageddon, en fin d'année75.

    Le 28 décembre, il effectue son retour en battant Alberto Del Rio par disqualification après que Rusev et Sheamus l'aient attaqué. Ce match étant pour le championnat des États-Unis, il ne remporte pas le titre261.

    Le 7 janvier 2016, John Cena subit une intervention chirurgicale sur une blessure à l'épaule, ce qui le fait rester hors d'action pour une durée indéterminée262,263.

    • John Felix Anthony Cena
    • Américain
  3. Flash News - plan.santiagoaccessible.fr

    plan.santiagoaccessible.fr › uk-uk

    Jul 24, 2021 · The number one actor is Shia LaBeouf, who starred in the first three Transformers movies. Number two is Tom Cruise, who is the star of the Mission: Impossible franchise, while number five is Justin Long, who provided the voice for the titular character in the Alvin and the Chipmunks films.

  4. People also search for