Yahoo Web Search

  1. Ad
    related to: whatsapp wikipedia
  1. WhatsApp - Wikipedia

    en.wikipedia.org › wiki › WhatsApp

    WhatsApp Messenger, or simply WhatsApp, is an American freeware, cross-platform centralized messaging and voice-over-IP (VoIP) service owned by Facebook, Inc. It allows users to send text messages and voice messages, make voice and video calls, and share images, documents, user locations, and other content.

  2. Timeline of WhatsApp - Wikipedia

    en.wikipedia.org › wiki › Timeline_of_WhatsApp

    The WhatsApp support staff announce that messages were encrypted in the "latest version" of the WhatsApp software for iOS and Android (but not BlackBerry, Windows Phone, and Symbian), without specifying the cryptographic method. 2013: February: Userbase: WhatsApp's user base swells to about 200 million active users and its staff to 50. 2013: July

    Year
    Month and date
    Event type
    Details
    2020
    April
    Product
    Group calls now allow up to 8 accounts.
    2018
    July
    Product
    Added group voice and video calls for up ...
    2017
    September 5
    Product
    WhatsApp started external testing of an ...
    2016
    November
    Product
    Added video calls between two accounts.
  3. WhatsApp - Simple English Wikipedia, the free encyclopedia

    simple.wikipedia.org › wiki › WhatsApp

    WhatsApp Messenger is a freeware and cross-platform messaging and voice over IP (VoIP) service owned by Facebook. The application allows the sending of text messages and voice calls, as well as video calls, images and other media, documents, and user location.

  4. WhatsApp - Wikipedia, la enciclopedia libre

    es.wikipedia.org › wiki › WhatsApp

    WhatsApp Messenger (o simplemente WhatsApp) es una aplicación de mensajería instantánea para teléfonos inteligentes, en la que se envían y reciben mensajes mediante Internet, así como imágenes, vídeos, audios, grabaciones de audio (notas de voz), documentos, ubicaciones, contactos, gifs, stickers, así como llamadas y videollamadas con varios participantes a la vez, entre otras ...

    • WhatsApp Inc.
    • enero de 2007
  5. People also ask

    What does WhatsApp do?

    What is the application of WhatsApp?

    What is WhatsApp documents?

    Is WhatsApp down?

  6. WhatsApp — Wikipédia

    fr.wikipedia.org › wiki › WhatsApp
    • Produits
    • Origines
    • Histoire
    • Critiques
    • Carrière
    • Évolution
    • Résultats
    • Économie
    • Polémique
    • Fonctionnalités
    • Fonctionnement
    • Historique
    • Controverses

    WhatsApp (ou WhatsApp Messenger) est une application mobile multiplateforme qui fournit un système de messagerie instantanée cryptée de bout en bout aussi bien par Internet que par les réseaux mobiles.

    WhatsApp, le nom est un clin d'œil à la formule que se lancent les gens qui se rencontrent What's up ? Quoi de neuf ?, Comment ça va ?, a remporté un grand succès au tournant des années 2010 et était utilisée quotidiennement, en 2017, par plus d'un milliard de personnes3.

    WhatsApp est créé en 2009 par Jan Koum et Brian Acton (en), deux anciens ingénieurs de Yahoo!4, qui avaient pour objectif de remplacer le SMS. En février 2014, WhatsApp est rachetée par Facebook pour un montant d'environ 19 milliards de dollars dont 15 milliards en actions Facebook5, soit environ 350 millions de dollars par employé ou 40 dollars par utilisateur6.

    L'application s'est trouvée à plusieurs reprises au centre de vives critiques portant sur sa sécurité informatique, notamment sur la confidentialité des informations personnelles qui y sont échangées ; elle a également servi de support à plusieurs campagnes de diffusion de fausses informations dans plusieurs régions du monde. Selon une enquête IFOP de mars 201826, 52 % des Français utilisent WhatsApp pour communiquer en famille et la moitié dentre eux estime que ce nouvel outil de communication a transformé les liens familiaux. Pour les membres d'une famille dispersée géographiquement, l'application semble être une opportunité ; cependant, le recours intensif à l'application pour solliciter l'avis de la famille sur les décisions quotidiennes peut finir par créer une dépendance et par dégrader l'autonomie individuelle en matière de prise de décision26. Depuis 2017, Whatsapp permet la « suppression pour tout le monde » d'images ou de vidéos postées par erreur. Le consultant en sécurité Shitesh Sachan découvre en 2019 que la suppression est aléatoire sur iOS sans que cette découverte n'émeuve les développeurs de la messagerie31,32. En tant que messagerie, la modération sur Whatsapp est plus difficile que sur les réseaux sociaux. En effet, la plateforme n'a pas accès aux messages privés échangés par les utilisateurs et compte sur le signalement des utilisateurs afin de supprimer les contenus inappropriés59. En avril 2019, un journaliste allemand de Buzzfeed révèle que Whatsapp abrite de nombreux groupes d'extrème-droite qui diffusent une propagande nazie interdite en Allemagne60. Le fonctionnement de Whatsapp et le chiffrement des messages qui interdit l'accès aux contenus aux modérateurs de la plateforme est inadapté aux législations nationales qui interdisent la diffusion de contenus haineux59.

    En 2007, après avoir quitté l'entreprise Yahoo! et pris un long congé en Amérique du sud, Jan Koum et Brian Acton se décident à postuler à un emploi chez Facebook mais sont refusés, « Bienvenue au club des recalés » déclare alors Brian Acton. Jan Koum a grandi près de Kiev en Ukraine alors attachée à l'URSS. Se souvenant de ses parents évitant les conversations téléphoniques qu'ils savaient surveillées par les autorités soviétiques, il réfléchit à une application qui ne demanderait, pour s'inscrire, qu'un numéro de téléphone, sans profil pouvant être revendu, et ne stockant pas les messages envoyés7. Le 24 février 2009, une semaine après avoir fêté son anniversaire, Koum enregistre, en Californie, la société Whatsapp inc. L'application WhatsApp est officiellement née8.

    En octobre 2013, WhatsApp annonce avoir 350 millions d'utilisateurs actifs mensuels, soit 50 de plus que deux mois avant9. Ce chiffre passe à 400 en décembre10, et à 450 en février 2014. Parmi eux, 70 % sont actifs quotidiennement, taux d'engagement très élevé et supérieur à celui de Facebook. À cette date, le nombre de messages échangés quotidiennement via WhatsApp s'approche du nombre de SMS échangés dans le monde, soit plus de 10 milliards par jour. Le service brasserait également un nombre de photos supérieur à celui de Facebook, Snapchat et Instagram : environ 500 millions par jour. Il enregistre également plus d'un million de nouveaux utilisateurs chaque jour, et connaît en particulier une forte croissance sur certains territoires, notamment l'Inde (35 millions d'utilisateurs) et des pays en voie de développement où les réseaux 2G dominent.

    Le rachat représente en 2014 la plus grosse marge réalisée en une seule opération par une entreprise de capital risque (Sequoia Capital)17.

    En 2018, WhatsApp teste un service de paiement en ligne sur le marché indien. Avec 1,3 milliard d'habitants et 210 millions dutilisateurs actifs chaque jour, l'Inde est un marché stratégique pour le service de messagerie25.

    Cependant, dans un communiqué officiel sur le blog de WhatsApp le 29 février 2016, l'entreprise indique arrêter le développement futur sur les plateformes les plus anciennes du fait que ces téléphones ne représentent plus qu'une faible part du marché et « n'offrent plus le type de capacités dont [elle a] besoin pour étendre les futures fonctionnalités de l'application27 » :

    Il permet d'interagir avec les autres utilisateurs en envoyant des messages, des photos et des sons.

    WhatsApp utilise une version personnalisée du protocole de communication XMPP, et se sert du numéro de téléphone comme identifiant unique (ce qui peut poser un problème de confidentialité sur les données récupérées28). L'identifiant Jabber est du type [numéro de téléphone]@s.whatsapp.net. Auparavant l'application Android utilisait le code IMEI, et la version iOS utilisait l'adresse MAC de l'interface client Wi-Fi, comme mot de passe[réf. nécessaire]. À partir de la mise à jour de 2012, un mot de passe aléatoire est créé côté serveur. L'application utilise ensuite le carnet d'adresses de contacts de l'utilisateur et le fait correspondre à sa base de données interne pour constituer une liste de contacts disponibles sur la plateforme. Depuis avril 2016, WhatsApp a intégré le chiffrement de bout en bout pour toutes les communications. Pour cela, elle utilise le protocole de Signal29. Sur Google Play, WhatsApp est une application gratuite. À l'origine, son utilisation n'était gratuite que la première année, puis facturée 0,99 dollar annuellement. En janvier 2016, le créateur de l'application Jan Koum annonce que l'application sera désormais entièrement gratuite pour « ne pas faire obstacle à sa croissance »35. Le 18 janvier 2016, WhatsApp bascule son service vers un modèle entièrement gratuit et annonce par la même occasion le lancement de tests afin de connecter les utilisateurs directement auprès de leurs prestataires de services comme leur banque ou une compagnie aérienne36. Début août 2018, Facebook annonce son intention de recommencer à monétiser Whatsapp en proposant des options payantes aux entreprises et en insérant de la publicité pour les utilisateurs gratuits à partir de 201937.

    Comme ses ancêtres de messagerie instantanée, ICQ (1998), MSN Messenger (1999, intégré à Skype), ou Facebook Messenger (ou module « discussion instantanée » du site web, 2011) ; comme son concurrent Google Hangouts (2013), WhatsApp permet d'envoyer gratuitement, via Internet, un message (message texte ou message vocal) à un ou plusieurs contacts. Ceci nécessite que non seulement lémetteur du message, mais aussi tous les destinataires du message soient utilisateurs de l'application.

    WhatsApp a créé fin 2013 un bouton de partage utilisable sur des sites web tiers ; il est notamment présent sur le site web BuzzFeed, dont les dirigeants expliquent avoir constaté une utilisation considérable de ce mécanisme depuis son implémentation33. En août 2019, le chercheur en sécurité Nadim Kobeissi démontre une faille de confidentialité en utilisant ce bouton car « Facebook peut ensuite corréler cette information avec ladresse IP depuis laquelle vous vous connectez sur WhatsApp et savoir quels liens vous partagez et avec qui »34 À la suite d'un article du journal The Guardian, de janvier 2017, qui laissait penser que WhatsApp contenait une porte dérobée, des experts en cryptographie ont écrit une lettre ouverte s'adressant au journal pour contester ses propos : « le phénomène décrit dans votre papier nest pas une backdoor de WhatsApp. Il sagit dun consensus écrasant au sein de la communauté des cryptographes et des experts en sécurité informatique. [] Ce que vous mettez en évidence est un compromis mesuré entre une menace à distance et de réels avantages qui aident les utilisateurs à rester en sécurité »38. Le problème pointé du doigt est que WhatsApp peut intercepter et lire les messages échangés en forçant la génération de nouvelles clés privées d'un contact hors ligne à l'insu de l'utilisateur. Les messages sont ensuite chiffrés avec la nouvelle clé et ceux qui n'ont pas été délivrés sont renvoyés. L'expéditeur est prévenu de ce changement uniquement s'il a activé les notifications de sécurité et après que les messages ont été renvoyés. Le fait de chiffrer une deuxième fois les messages permet à Whatsapp de les intercepter. Whatsapp permet à ses utilisateurs d'archiver leurs messages39 pour les lire ultérieurement, cela dans le but de cacher ses conversations aux yeux des voisins. Si une agence gouvernementale fait une requête pour avoir accès aux messages, WhatsApp peut l'accorder en raison du changement de clés. Tobias Boelter, chercheur en sécurité de l'université de Californie, a signalé la vulnérabilité à Facebook en avril 2016. La société lui a répondu qu'elle était au courant et que c'était un « comportement attendu ». Facebook aurait privilégié la simplicité d'utilisation en permettant d'éviter que des messages ne soient perdus durant l'acheminement40. Le protocole de chiffrement est le même que celui de l'application Signal, qui ne souffre pas de cette vulnérabilité41. Signal utilise toutefois certaines dépendances Google, ce qui peut être considéré comme un autre type de vulnérabilité42. En octobre 2018, l'élection présidentielle au Brésil est marquée par le recours à cette technique pour influencer le vote des électeurs en faveur du candidat d'extrême-droite Jair Bolsonaro. Le 18 octobre, le quotidien Folha de S. Paulo révèle que des hommes d'affaires ont financé une campagne de diffusion massive de messages discréditant le Parti travailliste sur Whatsapp afin de favoriser Bolsonaro avant le premier tour de l'élection le 7 octobre. Cette campagne passe par des sociétés spécialisées dans la diffusion massive de messages sur Whatsapp, comme Quickmobile, Yacows, Croc Services et SMS Market ; plusieurs contrats, chacun pouvant atteindre un montant de 12 millions de dollars, ont été passés auprès d'entreprises de ce genre. Or cette pratique est illégale puisqu'elle est considérée comme une participation à la campagne électorale d'un candidat en dehors des cadres prévus par la loi et sans aucun contrôle du budget ainsi mobilisé, ni de l'origine de l'argent dépensé53. En outre, ces campagnes ont servi à diffuser massivement de fausses informations, indiquant par exemple que « si lon votait pour le PT, on allait perdre son emploi et son titre délecteur » afin d'intimider les électeurs, ou encore expliquant que Bolsonaro n'avait « rien contre les femmes ni les Noirs » en dépit de ses multiples propos publics racistes et misogynes54. D'autres fausses informations ciblaient directement les membres du Parti travailliste, qui a aussitôt demandé une enquête pour diffamation ; Fernando Haddad a indiqué : « Il faut convoquer WhatsApp immédiatement, car tout le monde parle dune nouvelle commande [de messages contre sa candidature], prévue pour la semaine prochaine »55. Le Ministre de la sécurité a fait ouvrir le 20 octobre une enquête sur ces campagnes de messages de masse. Whatsapp a indiqué qu'elle prenait des « mesures juridiques immédiates » pour empêcher des entreprises de diffuser ce type de messages de masse56. Le recours à ces messages de masse sur Whatsapp a été analysé comme ayant joué un rôle important dans l'élection de Jair Bolsonaro57,58. En janvier 2018, Wired publie un article en ligne qui fait état d'une étude de chercheurs montrant qu'un pirate qui prendrait le contrôle des serveurs de WhatsApp pourrait insérer un participant sans le consentement de ladministrateur d'un groupe de discussion. Le journal Le Monde indique : « Il ne sagit pas dune vulnérabilité dans le mécanisme de chiffrement de WhatsApp, qui demeure ce qui se fait de mieux en matière de confidentialité dans les messageries grand public. Dautant plus que lajout non désiré dun participant fait lobjet dune notification aux utilisateurs, les alertant donc de la présence dun nouveau participant à leurs échanges. Même si, selon les chercheurs, il est possible, une fois sur le serveur, de retarder lenvoi de ces messages, ce type dattaque est très peu discrète et nécessite, en outre, soit dobtenir la collaboration de WhatsApp, soit den pirater les serveurs : autant dire quil faut de très gros moyens et que cela ne concerne quun tout petit nombre dutilisateurs »47. En mai 2019, l'entreprise israélienne NSO Group Technologies est confrontée à l'affirmation selon laquelle sa technologie pourrait exploiter une faille de sécurité dans WhatsApp pour pénétrer dans les communications numériques des téléphones iPhone et Android48. Les attaquants numériques pourraient utiliser cette vulnérabilité pour insérer du code malveillant et voler des données sur un téléphone Android ou un iPhone simplement en passant un appel WhatsApp, même si la victime ne l'avait pas accepté. Le groupe NSO a déclaré que ses logiciels espions étaient strictement concédés sous licence à des agences gouvernementales et qu'il enquêterait sur « toutes les allégations crédibles d'utilisation abusive ». Néanmoins, selon The New York Times des logiciels espions de NSO ont été découverts et étaient utilisés par des gouvernements ayant des antécédents douteux en matière de droits de lhomme tels que les Émirats arabes unis, l'Arabie saoudite et le Mexique48.

    • 2.18.163 (24 mai 2018)
    • Janvier 2009
    • WhatsApp Inc. (propriété de Facebook)
    • 2.19.38 (Android, 5 février 2019)
  7. WhatsApp - Wikipedia bahasa Indonesia, ensiklopedia bebas

    id.wikipedia.org › wiki › WhatsApp

    WhatsApp Messenger adalah aplikasi pesan untuk ponsel cerdas. WhatsApp Messenger merupakan aplikasi pesan lintas platform yang memungkinkan kita bertukar pesan tanpa pulsa, karena WhatsApp Messenger menggunakan paket data internet. Aplikasi WhatsApp Messenger menggunakan koneksi internet 3G, 4G atau WiFi untuk komunikasi data.

    • 2.21.1.13 / 22 Januari 2021; 2 bulan lalu
    • WhatsApp Inc.
    • 2.21.11 / 11 Januari 2021; 2 bulan lalu
    • Januari 2009; 12 tahun lalu
  8. WhatsApp – Wikipédia, a enciclopédia livre

    pt.wikipedia.org › wiki › WhatsApp

    WhatsApp é um aplicativo [7] multiplataforma de mensagens instantâneas e chamadas de voz para smartphones.Além de mensagens de texto, os usuários podem enviar imagens, vídeos e documentos em PDF, além de fazer ligações grátis por meio de uma conexão com a internet.

  9. WhatsApp - Wikipedia

    tet.wikipedia.org › wiki › WhatsApp

    WhatsApp mak hanesan Aplikasaun ita utiliza hodi halo mensagem no bele mos halo video call no voice call nian, ida ne’ebe mak bain-bain utiliza iha Smartphone ho modelu atu hanesan ho BlackBerry Messenger.

  10. WhatsApp – Wikipédia

    hu.wikipedia.org › wiki › WhatsApp

    A WhatsApp üzemeltetője a WhatsApp Inc., melynek székhelye a kaliforniai Mountain View-ban van. 2014-ben a Facebook felvásárolta a WhatsApp Inc.-et, körülbelül 13.9 milliárd dollárért. [7] [8] A WhatsApp-al a felhasználók szöveges és hangüzenetet küldhetnek, [9] hívásokat hajtsanak végre, illetve képeket, dokumentumokat és ...

    • WhatsApp Inc.
    • ismeretlen +/-
  11. People also search for
  1. Ad
    related to: whatsapp wikipedia