Yahoo Web Search

  1. Egan Bernal - Wikipedia

    en.wikipedia.org/wiki/Egan_Bernal

    Egan Arley Bernal Gómez (born 13 January 1997) is a Colombian cyclist, who rides for UCI WorldTeam Ineos Grenadiers. He won the 2019 Tour de France, becoming the first Latin American winner of the race.

  2. Egan Bernal - Wikipedia, la enciclopedia libre

    es.wikipedia.org/wiki/Egan_Bernal

    Egan Arley Bernal Gómez ODB (Bogotá, [2] 13 de enero de 1997 [3] ) es un ciclista de ruta colombiano, que compite para el equipo INEOS Grenadiers.En 2019 se convirtió en el primer latinoamericano en ganar el Tour de Francia y el ganador más joven en 110 años.

    • Egan Arley Bernal Gómez
    • Colombiana
    • Bogotá, 13 de enero de 1997 (23 años)
    • Colombia Colombia
  3. Egan Bernal – Wikipedia

    de.wikipedia.org/wiki/Egan_Bernal
    • Übersicht
    • Karriere
    • Sportliche Karriere
    • Persönliches

    Egan Arley Bernal Gómez (* 13. Januar 1997 in Bogotá[1]) ist ein kolumbianischer Radrennfahrer. Er wurde im Jahr 2019 der jüngste Tour-de-France-Sieger seit 1909 und ist der erste aus Südamerika.

    Im Januar 2018 unterschrieb Bernal einen Dreijahresvertrag bei Team Sky, welches im Mai 2019 in Team Ineos umbenannt wurde.[2] Im Juli 2018 startete er bei der Tour de France und belegte bei seinem dortigen Debüt Platz 15. Wenige Wochen später war er bei der Clásica San Sebastián in einen Massensturz verwickelt und erlitt schwere Verletzungen im Gesicht.[3]

    2019 gewann Egan Bernal vor seinem Landsmann Nairo Quintana das Etappenrennen ParisNizza. Den Giro dItalia 2019 sollte er als Kapitän bestreiten, konnte jedoch nach einem Schlüsselbeinbruch, den er sich im Training zuzog, nicht starten[4]. Nach seiner Genesung gewann er die Gesamtwertung der Tour de Suisse 2019. Die anschließende Tour de France bestritt Bernal als Co-Kapitän des Teams Ineos zusammen mit dem Vorjahressieger Geraint Thomas.[5] Auf der 19. Etappe übernahm er nach einer Attacke am Col de lIseran und dem anschließenden Abbruch des Rennens wegen Unpassierbarkeit der Abfahrt aufgrund Hagels das Gelbe Trikot.[6] Bernal gewann die Rundfahrt vor seinem Teamkollegen Thomas und wurde damit der erste Südamerikaner und mit 22 Jahren nach Henri Cornet im Jahre 1904 und François Faber im Jahre 1909 der drittjüngste Sieger in der Geschichte der Tour de France.[7][8] Bei seiner Rückkehr in seine Heimatstadt Zipaquirá wurde Bernal von rund 10.000 Menschen gefeiert.[9][10]

    Egan Bernal wuchs in Zipaquirá im Zentrum Kolumbiens, circa 40 Kilometer nördlich der Hauptstadt Bogotá, in einer Höhe von 2650 Metern, auf.[11] Dort erhielt er den Spitznamen escarabajo (Der Käfer) für die Fähigkeit die steilsten Berge zu erklimmen.[12][13] Während der Radsportsaison in Europa lebt er mit seiner Verlobten Xiomy Guerrero in einer Wohnung in Andorra.[14]

    • Straße
    • Egan Arley Bernal Gómez
    • 13. Januar 1997 (23 Jahre)
    • Kolumbien
  4. Egan - Wikipedia

    en.wikipedia.org/wiki/Egan

    People. Egan (surname) Egan (Paiute), Paiute Indian leader Egan Bernal, Colombian road cyclist; Egan Chambers, Canadian politician; Edward Egan, American cardinal; Harry Egan, English footballer

  5. Egan Bernal - Wikipedia, a enciclopedia libre

    gl.wikipedia.org/wiki/Egan_Bernal

    Egan Arley Bernal Gómez, nado en Zipaquirá [1] [2] [3] o 13 de xaneiro de 1997, [4] é un ciclista colombiano. Durante o final da tempada 2017 anunciouse a súa fichaxe a partir do 2018 polo Team Sky, equipo profesional británico de categoría UCI WorldTeam.

    • ciclista
    • Colombia
  6. Egan Bernal — Wikipédia

    fr.wikipedia.org/wiki/Egan_Bernal
    • Enfance
    • Carrière
    • Biographie
    • Carrière professionnelle
    • Historique
    • Style

    Egan Bernal naît le 13 janvier 1997 à Bogotá (Capitale colombienne) mais a grandi à Zipaquirá (département de Cundinamarca), une ville située à 2 600 mètres daltitude. Il commence le cyclisme à l'âge de huit ans, incité par son père German, gardien de la cathédrale de sel de Zipaquirá, qui a également pratiqué ce sport. Alors qu'il est intéressé par le métier de journaliste et commence des études de communication, ses parents le poussent à miser davantage sur le cyclisme3.

    Il s'illustre en catégorie junior en VTT, avec des médailles d'argent et de bronze aux championnats du monde de cross-country de sa catégorie, en 2014 et 2015, ainsi qu'un titre de champion panaméricain de cross-country juniors en 20153. En septembre 2015, il se rend en Italie avec une sélection nationale colombienne et y remporte la seule course sur route qu'il dispute, le Trofeo di Autunno del Monte Pisano-Sognando il Giro delle Fiandre4,5, le petit Tour des Flandres des juniors en Toscane.

    Par l'intermédiaire de son directeur d'équipe de VTT Pablo Mazuera, et de l'ancien coureur Paolo Alberati, qui devient son agent, il entre en contact avec Gianni Savio, qui le recrute pour quatre ans malgré son jeune âge5,3. Egan Bernal passe ainsi au cyclisme sur route en 2016 et devient coureur professionnel, à 19 ans, au sein de l'équipe Androni Giocattoli-Sidermec. Il est entraîné par Michele Bartoli, ancien double vainqueur de Liège-Bastogne-Liège6. Il fait bonne impression lors de ses débuts, notamment au Tour du Trentin, où il est neuvième d'étape à Mezzolombardo, arrivant parmi les favoris, et termine seizième et meilleur jeune du classement général3. Il est également meilleur jeune de la Semaine internationale Coppi et Bartali (17e du classement général) et du Tour de Slovénie (4e). En mai, il remporte le Tour de Bihor, en Roumanie7. Avec l'équipe de Colombie espoirs, il prend la quatrième place du Tour de l'Avenir.

    En 2017, Egan Bernal remporte le Tour de Savoie Mont-Blanc et le Sibiu Cycling Tour. Ses places d'honneurs lors des courses italiennes (2e du Tour des Apennins, 3e du Mémorial Marco Pantani, 4e de la Semaine Coppi et Bartali, 5e du Tour de Toscane, 9e du Tour des Alpes) lui permettent de prendre la deuxième place de la Coupe d'Italie, et d'en être le meilleur espoirs. En fin de saison, il s'illustre avec l'équipe de Colombie espoirs en remportant le classement général et deux étapes de montagne du Tour de l'Avenir, épreuve phare du calendrier des moins de 23 ans8. Ses performances attirent l'attention d'équipes du World Tour, dont Movistar et Sky9. Il s'engage pour la saison 2018 avec cette dernière, qui indemnise de 300 000 euros l'équipe Androni Giocattoli pour racheter le contrat en cours10,11,12. Egan Bernal fait ses débuts avec Sky en janvier 2018. Xabier Artetxe devient son entraîneur6. Au Tour Down Under, il est sixième et meilleur jeune du classement général. Dans la foulée, il décroche le titre de champion de Colombie du contre-la-montre. Il dispute ensuite Colombia Oro y Paz, nouvelle course par étapes colombienne, dont il remporte le classement général devant Nairo Quintana et Rigoberto Uran13. Lors du Tour de Catalogne, il épate une nouvelle fois les suiveurs, en étant le seul à pouvoir suivre Alejandro Valverde lors de l'étape reine dont il se classe deuxième14. Au départ de la dernière étape, il occupe la deuxième place du classement général et est en passe de monter sur son premier podium sur une course World Tour. Il est néanmoins contraint de se retirer de la course à seulement six kilomètres de la ligne d'arrivée en raison d'une violente chute15, souffrant d'une double fracture16. Ayant récupéré, il remporte le contre-la-montre en côte et termine à la seconde place du Tour de Romandie, son premier podium sur une course World Tour. Il s'engage ensuite en tant que leader de son équipe sur le Tour de Californie. Il s'y adjuge les deux étapes arrivant au sommet et remporte le classement général devant l'Américain Tejay van Garderen, vainqueur du contre-la-montre, et un autre jeune Colombien, Daniel Martínez. À 21 ans, il devient le plus jeune vainqueur de l'épreuve. Il commence la saison un peu plus tard qu'en 2018, en vue de sa participation au Tour d'Italie en tant que leader de la Team Sky. Il effectue sa reprise sur les championnats nationaux, où il termine troisième du contre-la-montre. Il termine ensuite quatrième du Tour Colombia à la mi-février. En mars, il fait ses débuts en Europe lors de Paris-Nice, où il doit aider le Polonais Michał Kwiatkowski. Cependant, au fil des étapes, il reste au contact des premiers. Lors de la septième étape, la seule de haute montagne qui se termine au Col de Turini, il prend le maillot jaune du leader et le défend avec succès le dernier jour, malgré une attaque lointaine de son compatriote Nairo Quintana. Bernal remporte sa première grande victoire sur le sol européen devant Quintana et Kwiatkowski. Fin mars, il est troisième du Tour de Catalogne derrière son compatriote Miguel Ángel López, vainqueur, non sans avoir tenté jusqu'au bout de lâcher le Britannique Adam Yates, deuxième. En mai, alors que l'équipe Sky est devenue Ineos, il est victime d'une fracture de la clavicule à l'entraînement et doit déclarer forfait pour le Tour d'Italie19. Il reprend la compétition au Tour de Suisse. Il prend le maillot de leader lors de la 6e étape à l'arrivée à Flumserberg, en terminant 2e derrière Antwan Tolhoek. Il consolide son avance en remportant l'étape suivante au sommet du col du Saint-Gothard. Après avoir résisté lors du contre-la-montre du lendemain et lors de la dernière étape, il remporte ce Tour de Suisse devant Rohan Dennis et Patrick Konrad.

    Alors qu'il était prévu qu'il fasse ses débuts en grand tour lors du Tour d'Espagne, ses performances convainquent les dirigeants de Sky de l'aligner sur le Tour de France comme équipier de Christopher Froome et de Geraint Thomas11. Il en est le plus jeune participant17. Lors de la douzième étape, dans la montée de l'Alpe d'Huez, alors qu'il emmène ses coéquipiers Geraint Thomas et Christopher Froome, il impose un rythme soutenu et fait craquer de nombreux coureurs17. Il prend ainsi une part active dans le succès de Sky sur ce Tour, remporté par Geraint Thomas et dont il prend la quinzième place. Une semaine après la fin du Tour, il chute et se blesse au visage lors de la Classique de Saint-Sébastien. Il ne court plus pendant deux mois et manque notamment les championnats du monde. De retour sur les routes italiennes en octobre, il termine sa saison avec une dixième place sur Milan-Turin et une douzième au Tour de Lombardie11. À l'issue de cette première saison réussie dans le World Tour, les dirigeants de Sky voient en lui le futur leader de l'équipe et prolongent son contrat jusqu'en 2023, une durée inhabituellement longue dans le cyclisme professionnel11,18.

    Issu du VTT, il bénéficie d'une vélocité importante, combinée à une très grande résistance naturelle. Selon son premier entraîneur Michele Bartoli, ses changements de rythme en montagne sont « dévastateurs » et il a la génétique d'un Hinault ou d'un Indurain6. Considéré comme un grimpeur, il est très tôt attiré par les courses par étapes et notamment les grands tours. En revanche, il court moins les classiques, même s'il a l'explosivité nécessaire pour bien y figurer6. En contre-la-montre, il développe les mêmes puissances que lorsqu'il est en montée avec un vélo traditionnel, ce qui lui permet d'obtenir des bons résultats6.

  7. Egan Bernal - Wikipedia

    ro.wikipedia.org/wiki/Egan_Bernal

    Egan Arley Bernal Gómez (n. 13 ianuarie 1997, Bogotá, Columbia) este un ciclist columbian, care a câștigat Turul Franței în 2019, devenind astfel primul sportiv din America Latină care cucerește acest titlu de campion. El este legitimat la echipa britanică Team Ineos.

    • 175 cm
    • Columbia
  8. Egan Bernal – Wikipedia

    sv.wikipedia.org/wiki/Egan_Bernal

    Egan Arley Bernal Gómez, född 13 januari 1997 i Bogotá, är en colombiansk tävlingscyklist som tävlar för Team Ineos. När han debuterade i Tour de France 2018 blev han tävlingens yngste deltagaren sedan 2010. [3] Bernal vann Tour de France 2019 och blev därmed tävlingens yngste segrare sedan François Faber, som vann upplagan 1909. [4]

  9. Egan Bernal – Wikipedie

    cs.wikipedia.org/wiki/Egan_Bernal

    Egan Bernal (* 13. ledna 1997) je kolumbijský profesionální cyklista.Vítěz cyklistického etapového závodu Tour de France v roce 2019, první vítěz tohoto závodu, který pochází z Kolumbie.

  10. Egan Bernal – Wikipedia, wolna encyklopedia

    pl.wikipedia.org/wiki/Egan_Bernal

    Egan Arley Bernal Gómez (ur. 13 stycznia 1997 w Bogocie ) – kolumbijski kolarz szosowy i górski , zawodnik należącej do dywizji UCI WorldTeams drużyny Team Ineos . Spis treści