Yahoo Web Search

  1. About 42,700 search results

  1. en.wikipedia.org › wiki › EmoEmo - Wikipedia

    Emo / ˈiːmoʊ / is a rock music genre characterized by an emphasis on emotional expression, sometimes through confessional lyrics. It emerged as a style of post-hardcore from the mid-1980s hardcore punk movement in Washington, D.C., where it was known as emotional hardcore or emocore and pioneered by bands such as Rites of Spring and Embrace.

    • Emo Revival

      The emo revival (also known as the post-emo revival, the...

    • Fashion
    • Music
    • Criticism and Controversy

    As emo entered the mainstream, it became as tied to fashion as to the music genre. The term "emo" is associated with wearing skinny jeans, as well as tight T-shirts (usually short-sleeved) or zip-up hoodies which often bear the names of emo bands. Studded belts, converse sneakers, vans, and black wristbands also became associated with emo fashion. ...

    Examples of bands that emos have been known for listening to are My Chemical Romance, Hawthorne Heights, Silverstein, AFI, Dashboard Confessional, Simple Plan, Brand New, From First to Last, Armor for Sleep, Aiden, Senses Fail, Fall Out Boy, Taking Back Sunday, The Movielife, Death Cab for Cutie, The Used, Alesana, Finch, Panic! at the Disco, and P...

    Stereotypes

    People who associate themselves with emo tend to be looked at by society as anxious and emotional. These types of people are looked at by society to be associated with depression, self-harm and suicide.Some people explained the difference between emos and goths by saying that "emos hate themselves, while goths hate everyone."

  2. de.wikipedia.org › wiki › EmoEmo – Wikipedia

    Emo oder Emocore (von englisch Emotional Hardcore [ˈiːmoʊ] bzw. auch [ˈeːmo] ( dt. )) ist ein Subgenre des Hardcore Punks, das sich inhaltlich durch die stärkere Betonung von Gefühlen, wie z. B. Verzweiflung und Trauer, sowie durch die überwiegende Beschäftigung mit gesellschaftlichen, politischen und zwischenmenschlichen Themen auszeichnet.

    • Mitte 1980er
  3. fr.wikipedia.org › wiki › EmoEmo — Wikipédia

    • Histoire
    • sous-genres
    • polémiques et Critiques
    • Bibliographie
    • Liens Externes

    Origines

    L'emo est né au travers de la genèse et de l'évolution du post-hardcore[6] et se développe à partir du punk hardcore du début des années 1980 à Washington D.C., à la fois en réponse à la violence qui se veut grandissante dans la scène, et motivées par des raisons politiques personnelles revendiquées par Ian MacKaye du groupe Minor Threat[7],[8]. Fan de Minor Threat, Guy Picciotto forme le groupe Rites of Spring en 1984, se libérant des limites imposées par le hardcore pour se concentrer sur d...

    Réinvention

    Le mouvement emo, né à Washington, commence alors à se propager dans tous les États-Unis[22]. Même si les groupes locaux varient, l'esthétique de l'emocore à la fin des années 1980 reste plus ou moins la même : « une musique punk avec des paroles entièrement émotionnelles[22]. » Cependant, dans les années 1990, de nombreux nouveaux groupes réinventent le style emo et restructurent la relation entre groupes et fans[23], tels que Jawbreaker et Sunny Day Real Estate, qui recontextualisent le ter...

    Popularité underground

    Au milieu des années 1990, les mouvements punk et rock indépendant, largement underground depuis le début des années 1980, se popularisent auprès du grand public. À la suite du succès de Nirvana, des labels se centrent sur le rock alternatif et d'autres musiques underground en signant des groupes indépendants et en faisant de grandes campagnes publicitaires[36]. En 1994, la même année durant la sortie de 24 Hour Revenge Therapy de Jawbreaker et de Diary de Sunny Day Real Estate, les groupes d...

    Emo pop

    L'emo pop, aussi appelé emo pop punk[110], émerge en tant que dérivé de l'emo également influencée pop. AllMusic décrit le style composé de « mélodies hautes, de guitares rythmées, et de paroles concernant l'adolescence, les relations et la rupture amoureuse[111]. » The Guardian décrit le style comme un mélange de « pop saccharine de boys-band » et d'emo[112],[110]. Alors que l'emo se popularise au milieu des années 1990 grâce au succès du grunge[110], l'emo pop se développe avec des groupes...

    Screamo

    Le screamo est initialement utilisé pour décrire un genre plus agressif dérivé de l'emo, qui s'est popularisé à San Diego en 1991[129], au Ché Café[130] avec des groupes comme Heroin, Antioch Arrow[131], Angel Hair, Mohinder, Swing Kids, et Portraits of Past[132]. Les groupes de screamo sont notamment influencés par la scène post-hardcore de Washington (en particulier par Fugazi et Nation of Ulysses)[129], le mode de vie straight edge, le grindcore, le noise rock, le post rock et le post-punk...

    Rap emo

    Le rap emo[137], également appelé emo rap, hip-hop emo, emo trap[138] et sad rap[139],[140] est un sous-genre du hip-hop mêlant les beats du hip-hop, en particulier le trap, aux thèmes lyriques de l'emo et à des éléments proches de genres musicaux comme le rock indépendant et le nu metal, et une utilisation récurrente de samples issus de morceaux emo ou screamo. Il trace donc ses racines dans l'emo[141],[142], le rock indépendant[137], la trap[137], le cloud rap[142] et le nu metal[141]. Les...

    Via son traitement médiatique, son instrumentalisation commerciale et donc de la déformation de ses origines axées entre autres sur la catharsis, le militantisme politique, la déconstruction des normes de société et de l'expression des sentiments, l'emo est souvent assimilé aux stéréotypes suivants : sensibilité, timidité, introversion, dépression,...

    (en) Mark Andersen, Dance of Days : Two Decades of Punk in the Nation's Capital, Soft Skull Press, 2001, 411 p. (ISBN 1-887128-49-2).
    (en) Andy Greenwald, Nothing Feels Good : Punk Rock, Teenagers, and Emo, New York, St. Martin's Griffin, 2003, 336 p. (ISBN 0-312-30863-9).
    (en) Derogatis Jim, « Screamo »[archive], Guitar World (consulté le 1er janvier 2010)
    (en) Heller, Greg, « Bands Seek Emotional Rescue: Young postpunk stars sick of 'Emo-core' label »[archive], San Francisco Chronicle (consulté le 1er janvier 2010)
    (en) Radin, Andy, « What the heck *is* emo, anyway? »[archive] (consulté le 1er janvier 2010).
    (en) Prindle, Mark, « Interview de Guy Picciotto »[archive] (consulté le 1er janvier 2010)
  4. Emo is a style of rock music characterized by melodic musicianship and expressive, often confessional lyrics. It originated in the mid-1980s hardcore punk movement of Washington, D.C., where it was known as "emotional hardcore" or "emocore" and pioneered by bands such as Rites of Spring and Embrace.

  5. it.wikipedia.org › wiki › EmoEmo - Wikipedia

    A metà anni novanta, il termine emo iniziò ad essere usato per indicare la scena musicale indie influenzata appunto dai Fugazi [3] con sonorità quindi marcatamente pop punk e indie rock [3] [6]. Gruppi come Sunny Day Real Estate e Texas Is the Reason interpretarono il lato più emo dell' indie rock, un lato più melodico e meno caotico del ...

  6. en.wikipedia.org › wiki › Emo_popEmo pop - Wikipedia

    (August 2020) Emo pop (also known as emo pop punk and pop-emo) is a fusion genre combining emo with the melodies of pop punk and/or pop music. Emo pop features a music style with more concise songs and hook -filled choruses. Emo pop began in the 1990s with bands like Jimmy Eat World, the Get Up Kids, Weezer and the Promise Ring.

  1. People also search for